Le vieux Lou se repaît de jeune Cantal, encore trop tendre !

La 20e journée de Pro D2 débute par un beau match de rugby et un véritable respect mutuel sur le Matmut Stadium. N’oublions pas que les Aurillacois ont vaincu les Lyonnais cet automne, eux qui n’ont connu que deux défaites cette saison.

Respect forcé donc entre des jeunes fougueux mais encore trop inexpérimentés et de vieux canidés aux dents moins longues que naguère mais à l’appétit de conquêtes toujours aiguisé.

Il faut dire que l’âge a ses valeurs que la jeunesse n’entend pas. Et de l’âge, il y en a au LOU : David Attoub 34 ans, Ti’i Paulo 33 ans, Jean-Philippe Bonrepeaux 37 ans, Karim Ghezal 34 ans, Julien Puricelli 34 ans, Julien Bonnaire 37 ans, Masi Matadigo 33 ans, Nicolas Durand 33 ans, Jérôme Porical 30 ans…

Ah, tous ces anciens lancés dans l’âpre combat de la Pro D2 et du temps qui passe, inexorable. Pas de jeunisme dans le rugby de Rhône-Alpes ! Du lourd, du vieux, du guerrier ! L’aplomb de l’âge ! Les certitudes de l’Antique, le goût du sage aguerri et qui sait nécessairement ce qui doit être.

Et dès la 6e minute, le fringuant Nicolas Durand prend de vitesse toute cette jeunesse virginale encore trop délicate pour planter un essai à la fois malin et vif sur un départ au ras. Ah, jeunesse !

Certes, on a ensuite un peu de déchets dans le jeu des hommes de Mignoni mais c’est normal, un champ de vision légèrement flou, des ballons lâchés, quelques tremblements, des jambes qui vacillent un peu… les méfaits de l’âge, les signes avant-coureurs d’une sénescence programmée et la mi-temps est sifflée sur le score de 10 à 3.

Le repos est nécessaire pour les vieux mâles qui règnent sur les champs de Pro D2 et il est salvateur. Régénérés, ragaillardis, Bonnaire et ses coéquipiers malaxent la mêlée d’Aurillac et se repaissent de la tendreté de la viande du Cantal.

Et le groupe fait le reste. Il n’y a pas que les jeunes qui soient grégaires. La mêlée du Lou l’est aussi. Les jeunes battent en retraite et à la 50e minute : essai collectif puis transformation, 17 à 3 !

Le match se conclut en beauté par une belle action des jeunes du LOU – Potgieter (31 ans) et Bonnefond (un novice de 27 ans !!) -, qui amène l’essai du bonus  tout d’abord avant que le sémillant Paea (un débutant d’à peine 30 ans) plante un très bel essai – le 4e – après avoir mystifié quatre joueurs cantalous.

On pense que la messe est dite, qu’il est temps de rentrer les rouge et noir pour leur repos bien mérité, on attend tranquillement la fin… elle est proche. Mais c’est compter sans les derniers soubresauts d’une équipe de vieux loups qui n’en finit jamais de marquer son territoire. Et l’inusable Nalaga marque son 14e essai de la saison, le 5e de la soirée !

Score final : 38 – 3 !

Ah, jeunesse !

 

  • Alain Ortega

    Troisème ligne aile - né le 29/10/1961 (56 ans) à Paris - 1,85 et 90 kgs - clubs : RCC (La Courneuve), CSBM (Le Blanc-Mesnil), Club de Libreville (Gabon) - Equipe universitaire de Paris VIII - vice-champion de France universitaire de Jeu à XIII en 1983.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Pro D2 – Journée 28 : les pronostics de branchezrugby

L’affiche Tout frais champion de France, Pau va se déplacer chez le 3ème, Agen. ...

Agen

Pro D2 – la 20ème journée en chiffres

1 Comme le nombre de victoires à l’extérieur. Mont-de-Marsan est l’auteur de cette performance ...

Pro D2 : Pau en route pour le Top14

L’écart est faible mais en l’emportant de deux points (16 à 14) face à ...