6 Nations
6 Nations

Le jeu est défait, rien ne va plus !

Les Français doivent bien faire, ils le savent, ils ne peuvent se permettre un nouvel échec, ils doivent être forts, prouver leur vaillance et montrer leur talent… et le match débute par une domination territoriale des hommes en rouge qui ne quittent pas les 22 mètres pendant de longues minutes. Et la pelouse souffre en ce début bien « labourieux », champ de mines et tranchées, guerre de position avec de maigres victoires, de tout petits centimètres gagnés puis immédiatement perdus avant d’être reconquis.

Et alors que le match a déjà débuté depuis un quart d’heure, on a l’impression qu’il ne s’est rien passé, morne plaine et tristes courses… et, au détour de presque rien, une pénalité de Michalak : 3 – O.

On se dit que le match va se lancer, que les offensives vont se développer, que les soldats de l’ovalie vont se dresser et se redresser et partir au combat mais à peine trois minutes plus tard, c’est le gallois Halfpenny qui remet à égalité les deux équipes, 3 – 3

Les Français ont alors un temps fort mais Huget, après avoir initié ce moment de grâce ovalique, galvaude un deux contre un qui renvoie dos à dos les joueurs à leurs responsabilités.

Les défenses sont efficaces, les belligérants peinent à franchir le premier rideau, les intervalles se raréfient et les cartouches se distribuent sans que l’attaque puisse jamais se développer. Au contraire, on voit que s’exacerbe la fébrilité de ces hommes qui n’ont plus confiance en leur jeu. Les deux équipes offrent le même visage, celui d’une résignation morose.

Quelques banderilles plus tard, comme ce beau maul français qui se termine à quelques mètres de l’en-but et par une pénalité contre nous, on sait déjà que ce sera une toute petite première mi-temps, score nul : 3 – 3.

La 2e mi-temps débute bien pour les Gallois grâce à une pénalité de Halfpenny dès la reprise à la 42e mn et moins bien pour les Français car Trinh-Duc rate son coup de pied à la minute suivante. Heureusement, suite à une mêlée écroulée à la 51e, Michalak transforme des 30 mètres, 6 – 6.

Retentit alors la Marseillaise à la 53e puis un  jeu plus débridé se développe de part et d’autre, avec des actions plus tranchantes, le jeu s’anime un peu, on y croit, la France va se réveiller et son ardeur belliqueuse va bouter le Gallois mais le bilan des 20 premières minutes de cette seconde mi-temps est implacable, les gallois sont maîtres du jeu, sans gloire et sans panache mais ils semblent détenir les clés de cette rencontre.

Alors, les français se rebellent sans violence, ils attaquent faiblement, ils assaillent en douceur, ils se battent mollement mais sans résultat, sans réussir à franchir la ligne de défense galloise qui se rit de ces percées immobiles et de ces avancées inertes.

Le match s’enlise dans cette pelouse fragile et à dix minutes de la fin, les spectateurs sont impatients, ils sifflent leur mécontentement et leur impatience et, à la 71 e minute, c’est le choc, la surprise inévitable, l’imprévu qu’on attendait sans y croire vraiment, un essai gallois de North en bout de ligne après un bon jeu au pied et une  transformation très difficile qu’Halfpenny rend facile, 13 – 6.

Allez, qu’on en termine avec une ultime pénalité à la 73e pour les gallois, 16 – 6.

Et la France caracole à la dernière place du Tournoi.

Triste fin pour un match sans issue !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share with

Récents

Le prono de week-end : La Section Paloise prête à jouer une place dans les 6 premiers ?
Le Top 14 reprend ses droits en cette deuxième partie du mois d’Avril. Après deux semaines de Coupe d’Europe, le championnat de France entre dans sa dernière ligne droite avec…
100 jours des JO : le sponsoring des athlètes a fait un bon en avant estime Sporsora
A 100 jours des JO de Paris, Sporsora publie un bilan du sponsoring sportif des Athlètes par les marques. 762 sportifs sont recensés dans les teams de marque. En dix…
Le prono de week-end : La Rochelle prêt à jouer un mauvais tour au Leinster ?
La compétition se resserre en cette fin de saison, les matchs à élimination directe sont déjà le quotidien des meilleures équipes. Qualifié sur le fil la semaine passée en Afrique…
Rugby à 7 masculin : sans Dupont les bleus en argent à Hong Kong.
Après sa médaille d’or à Los Angeles, le rugby à 7 masculin a confirmé lors de l’étape de Hong kong et cette fois ci sans Antoine Dupont. La confiance est…
Le prono de week-end : Retour gagnant pour la charnière Dupont/Ntamack ?
La Coupe d’Europe de rugby reprend ses droits ce week-end pour les 1/8 de finale de la compétition. Début de la phase à élimination directe avec un choc franco-français entre…

ON RECOMMANDE

6 Nations Féminin : La France va-t-elle remporter le Tournoi pour la 1er fois depuis 2018 ?
Après la clôture du Tournoi des 6 Nations masculin, les projecteurs se tournent désormais vers le Tournoi féminin 2024, qui…
France – Angleterre : on refait le match
Après avoir très nettement dominé le début de match, le XV de France a connu un gros tour d’air :…
Le prono du week-end : La France doit gagner ce « Crunch »
Le Tournoi des 6 Nations 2024 va prendre fin ce Samedi au Groupama Stadium de Lyon à l’occasion du « Crunch »….
France/Angleterre – Compositions d’équipes : Fabien Galthié reconduit les 23 de Cardiff
Le Tournoi des 6 Nations 2024 touche à sa fin ce Samedi pour l’ensemble des équipes engagées. Pour le XV…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !