Journée 3 : la Pro D2 moins verrouillée ? – part. 3

Perpignan-Dax
Et si Perpignan revivait la même saison ?! Il est trop pour le dire bien sûr. En 2 week-ends seulement, le club catalan est retombé dans ses travers : relativement performant à domicile (victoire 19-16 contre Mont-de-Marsan), il reste toujours aussi limité en déplacement. Ainsi, la rencontre à Aurillac s’est soldé par un score fleuve en la défaveur des Sang et Or.
Les Dacquois sont eux partis de nouvelles bases après 2 saisons décevantes : la victoire inaugurale face à Aurillac est porteuse d’espoir, tout comme le bonus défensif pris à Mont-de-Marsan. Evidemment, sur ce match, les Dacquois n’ont pas su profiter de leur supériorité numérique mais le résultat en soi est bon. Bon début de saison à confirmer à Aimée Giral dès ce week-end.

Vannes-Agen
Agen ne s’est peut-être pas encore réhabitué à la Pro D2. Le démarrage de l’équipe est un peu positif avec un match très décevant à Béziers (lourde défaite 34-11), tout comme le début de rencontre face à Albi. Les Lot-et-Garonnais ont fini par se lâcher et l’ont finalement emporté mais il va vite falloir trouver un rythme.
Pour le promu vannois au contraire, l’adaptation semble se faire en version express : le premier match pro de l’histoire du club s’est conclu par une victoire contre Montauban. Et le week-end dernier, ce bon résultat a été confirmé par un bonus défensif pris chez un concurrent direct pour le maintien, Angoulême. En l’emportant à nouveau à domicile, face à un des favoris pour la montée, Vannes se placerait déjà comme un candidat sérieux au maintien.

Aurillac-Montauban

Après une entrée en matière difficile, Aurillac et Montauban ont lancé leur saison par une victoire référence. Les Aurillacois ont réalisé LA performance du week-end dernier en écrasant littéralement l’USAP 42-13, tandis que les Montalbanais ont fait chuter Biarritz. Toujours aussi solides sur le plan défensif, Petitjean et ses coéquipiers ont de bonnes chances d’enchainer un 2ème succès consécutif. Car Montauban n’a jamais été très à l’aise ces dernières années lorsqu’il évoluait en dehors de son stade fétiche, Sapiac.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Minute de silence / Hommage aux victimes des attentas de Paris

L’ovalie est solidaire

La France a été frappée vendredi par des actes d’une barbarie sans nom. Tout ...

Les leaders cartonnent

92 points et 14 essais pour LOU – Biarritz (dont un triplé du centre ...

Perpignan

Pro D2 – Perpignan-Biarritz : nouvel objectif, la 2ème place

Après sa défaite contre la Section, la première à domicile, Biarritz a perdu une ...