France-Ecosse : les 4 joueurs de Top 14 qui vont peser sur le match !

L’Ecosse a cartonné d’entrée, portée notamment par ses joueurs et futurs joueurs de Top 14. La France a, quant à elle, livré une belle prestation malgré sa défaite : si le meilleur joueur (Picamoles) est finalement un pensionnaire de la Premiership, 2 joueurs habitués de notre championnat domestique se sont signalés : Gourdon et Spedding. Voici les 4 joueurs labellisé « Top 14 » qui vont peser sur le choc France-Ecosse, statistiques à l’appui !

Gourdon, l’Europe va maintenant s’en méfier !
Maintenant, Kevin Gourdon n’est clairement plus une surprise. A côté d’un Picamoles perforant, le Rochelais a trouvé sa place, en défense comme en attaque : samedi, il a asséné 15 plaquages (meilleur total de l’équipe), a battu 2 défenseurs mais aussi franchit la ligne d’avantage une fois et délivré une merveille de passe décisive.

Spedding, homme de base à Clermont et avec le XV de France

Arrivé de Bayonne avec le statut d’international, le challenge de Spedding n’en restait pas moins compliqué à Clermont : il fallait tout simplement se faire une place aux côtés du meilleur joueur européen de l’année 2014/15, Abendannon. En une saison, et malgré une grosse blessure, il a non seulement trouvé sa place mais aussi consolidé son statut d’homme de base du XV de France. Preuve en est, son match plein face : 116m parcourus, 5 défenseurs battus, 2 franchissements et 2 offloads !

Richie Gray, avec Toulouse ou l’Ecosse, toujours impressionnant
Alors que son équipe a défendu comme jamais pour décrocher un succès de prestige face à l’Ecosse, le Toulousain Richie Gray a livré une prestation impressionnante. Il est le joueur qui a porté le plus de ballons (13) et il a plaqué à tour de bras : 23 plaquages au total, à 100% de réussite ! L’attelage qu’il forme avec son frère Jonny est sans conteste l’un des meilleurs au monde. Toulouse ne s’est pas trompé en le recrutant cette saison !

Greig Laidlaw, des performances de patron avant de débarquer à Clermont !
En voyant la performance de Greig Laidlaw le week-end dernier, Morgan Parra a dû se faire du souci. Le demi-de-mêlée, clermontois l’an prochain, a comme à son habitude conduit son équipe d’une main de maître : avec 97 passes au total, il s’est surtout contenter d’animer et de gérer le jeu mais finalement, rares sont ceux qui le font aussi proprement que lui. Et puis, il reste un buteur extrêmement fiable : 12 points marqués à 100% de réussite samedi dernier. La concurrence avec Parra la saison prochaine sera un vrai plus pour l’effectif clermontois !

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi