Formation française : ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

Belle victoire des Bleuets contre l’Angleterre 41 à 17

Hier soir l’équipe managée par Thomas Liévremont a enchanté le public du Hameau à Pau. 7 essais, les joueurs des deux équipes applaudis à leur sortie du terrain, la soirée a été belle !

7 essais dont six par la ligne de trois-quarts

Une équipe de France qui a montré de belles choses : de la puissance, de la vitesse, un jeu collectif parfois bien huilé. Autour de la charnière qui a su alterner le jeu et lui donner de la vitesse, la troisième ligne française s’est mise en valeur ainsi que des trois quarts qui ont su se montrer efficaces. 6 essais pour la cavalerie, un triplé de Penaud (un fils de …), un doublé de l’électron libre Ngandebe et un pour Arthur Retière revenu de son expérience avec l’équipe de France de Rugby à VII.

Une faible équipe anglaise ?

Il est vrai que cette promotion des moins de 20 ans anglaise a obtenu des résultats mitigés sur ce tournoi : une seule victoire. Il ne faut tout de même pas en sous-estimer la valeur. Hier soir, le groupe a été déstabilisé par la sortie sur blessure de son ouvreur dès la 36ème minute. Protheroe avait montré de belles qualités pour lancer le jeu et se montrer dangereux pour les défenseurs bleus. Par ailleurs, certains avants ont fait preuve d’abnégation et d’envie dans l’engagement suivant le modèle de ce que vont certainement montrer leurs aînés.
N’oublions pas non plus les résultats réalisés ces dernières années par la formation anglaise qui a produit des joueurs de classe mondiale dont certains, comme le phénomène Itoje, ancien capitaine de cette équipe des U 20, se dessinent un avenir de stars du rugby de demain.

De la technique et de la vitesse chez ces jeunes français

Dans cette équipe de France, des joueurs ont éclaboussé le match de leur technique individuelle dans le jeu à la main, mais aussi par leur vitesse d’exécution, leur capacité à jouer dans la défense, à se faire des passes après contact. Le rythme du match, notamment en première mi-temps a semblé s’accorder avec celui des bandas qui animaient le stade palois hier soir !

4 victoires en 5 matchs : Une bonne base pour préparer le futur mondial au mois de juin

Didier Faugeron, Olivier Magne et Thomas Liévremont ont bien entendu relevé des erreurs, des approximations en deuxième mi-temps. Les joueurs eux même, n’ont pas oublié la déconvenue contre le Pays de Galles. Mais nous pouvons penser que cette équipe a un bon potentiel pour affronter ses homologues de l’hémisphère Sud.
Aux Penaud, Cancoriet, Ngandebe et autres Retière ou Simutoga de faire parler toute leur classe naissante !

Tags:

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *