Et Biarritz se qualifia grâce une fin de saison record !

Quand on observe attentivement les résultats du Biarritz Olympique, on se dit qu’il ne manque pas grande chose à cette jeune équipe ! A 6 journées de la fin, elle peut encore entretenir le fol espoir de se qualifier : voici notre scénario fictif qui enverrait tout droit le BO vers le Top 14 !

Une dynamique digne du Top5

Aujourd’hui, les Biarrots pointent à la 12ème place, avec 46 points soit 13 de retard sur Perpignan qui occupe la dernière place qualificative : un retard finalement assez faible quand on sait qu’ils ont entamé la saison par 6 défaites consécutives. Sur le reste de la saison, ils ont gagné 10 de leurs 17 matchs et affichent donc une dynamique comparable à celle d’Aurillac ou Béziers, actuellement 3ème et 4ème. C’est sur cette dynamique que les Basques vont surfer pour boucler une fin de saison record.

Un 100% à domicile et une victoire chez le champion

Sur les 7 matchs restants à jouer, le BO en dispute 4 à domicile : les adversaires sont plutôt du milieu voire du bas de tableau (Bourgoin, Dax, Montauban et Provence). Il les gagne tous et dispose de Dax et Provence avec le bonus offensif (il a facilement battu Tarbes et Carcassonne, 2 clubs qui devancent les relégables). Cela représente 22 points sur 25 possibles.
Début mai, Maxime Lucu et ses coéquipiers se rendent à Lyon, qui est déjà assuré du titre et a la tête aux vacances : le demi-de-mêlée buteur réalise un 100% au pied et fait gagner son équipe 21-16. 15 jours avant, les Basques avaient disposé de Carcassonne, une équipe qu’ils avaient déjà écrasé à l’aller (44-16).

Perpignan et Colomiers se loupent

Perpignan et Colomiers sont les 2 clubs favoris pour décrocher la 5ème place, derrière des Bayonne, Aurillac et Béziers qui paraissent plus forts. Incapable de gagner à l’extérieur la mi-octobre (soit 8 défaites consécutives), l’USAP n’arrive pas à stopper la série. Les contre-performances à domicile contre Bayonne et Albi plombent définitivement la fin de saison des Catalans.
Colomiers s’est montré jusqu’alors impitoyable chez les mal-classés (Dax et Provence) mais craque à Carcassonne et Tarbes.

Le BO a donc pris 30 points en 6 journées, tandis que Perpignan et Colomiers n’en ont pris que 15. Les autres clubs (Bourgoin, Montauban, Narbonne) ne suivent pas le rythme. Sur la dernière journée, à Aurillac, Biarritz concède le nul mais cela lui suffit à se qualifier.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *