Ecosse – Irlande : Un jeu de possession et d’occupation

Ce dimanche, les irlandais se déplacent à Murrayfield pour y affronter le XV du Chardon dans le cadre de la 4e journée du tournoi des 6 nations. Seulement 2 points séparent l’Irlande (3e) et l’Écosse (5e) au classement général, mais les Écossais préparent cette rencontre avec un match en moins dans les jambes. Une rencontre qui promet d’être serrée entre deux équipes qui aiment avoir la balle et qui savent comment l’utiliser. 

L’Écosse et l’Irlande sont les deux équipes du tournoi affichant le plus haut pourcentage de possession, avec des moyennes de possessions respectives de 60.5% et de 56.7%. Ce sont effectivement des équipes qui cherchent à multiplier les phases de jeu pour franchir les lignes adverses 

Les Irlandais favorisent le jeu à la main… 

C’est bien connu, les irlandais aiment répondre aux défis physiques. Il n’y a donc rien d’étonnant au fait qu’ils favorisent le jeu à la main et l’impact au près. En effet, c’est l’équipe se faisant le plus de passes (598 au total), avec une mention spéciale pour leur demi de mêlée, Jamison Gibson-Park, qui est le joueur ayant réalisé le plus de passes du tournoi (174). Mais c’est aussi et surtout l’équipe qui compte le plus de ballons joués à la main (456) et qui a parcouru le plus de distance ballon en main (2712 mètres). Ces chiffres en disent long sur l’impact physique de longue haleine que le XV du Trèfle cherchera à imposer au XV du Chardon. 

… Tandis que les écossais eux préfèrent le pied. 

A contrario les écossais ont plus tendance à proposer un jeu d’occupation en utilisant le jeu au pied, à l’image de leur ouvreur Finn Russel, qui avec 28 jeux au pied en 2 matchs, est le 2e joueur à user le plus de ses qualités au pied. Attention par ailleurs que cette stratégie ne se retourne pas contre eux. Avec 68% de possession territoriale contre le Pays de Galles, ils ont tout de même concédé 4 essais, pour un total de 1min30sec passées dans leur propre 22 mètres. Cet affrontement direct de deux styles de jeu diamétralement opposés, mais tous deux basés sur la possession et l’occupation, nous promet un match alléchant. 

Tags:

  • Alexandre Baldillou

    Alexandre est étudiant en Master à AMOS Sport Business School. Passionné de sport, et particulièrement de rugby, il souhaite travailler dans le secteur de l’événementiel sportif. En parallèle, il développe son autre passion qu’est le journalisme, grâce à une page Instagram traitant de l’actualité sportive : "La Buvette Sport".

Vous pourriez aimer aussi

Guy Noves / Guilhem Guirado

Guirado : mes respects capitaine !

Il a démarré sa carrière internationale contre l’Italie le 9 mars 2008, et c’est ...

Six Nations – Italie : malgré le courage ça coince encore à l’arrière

Les Italiens restent sur un Tournoi 2013 plutôt satisfaisant : en effet, ce n’est que ...