D’accord, l’équipe de France ennuie, perd beaucoup et manque cruellement de confiance. En face, l’Angleterre est au top niveau mondial depuis 3 ans. Mais ce crunch n’est pour autant pas perdu d’avance.

3
Le meilleur marqueur est absent côté français : avec ses 3 essais en 2 matchs, Tedddy Thomas avait ébloui toute la planète rugby. Il est d’ailleurs aussi le joueur qui a le plus parcouru de terrain balle en main (127 mètres) et qui a battu le plus de défenseurs (9). Sa sortie écossaise le prive du crunch, dommage. Mais, la bonne nouvelle est que le meilleur franchisseur français est bien là : il s’agit de Rémy Grosso, avec 3 franchissements.

6
Sur l’efficacité de son attaque, la France souffre de la comparaison avec l’Angleterre : 6 petits essais marqués sur les 3 premiers matchs contre 10 pour les Anglais.

22
Pourtant avec 22 franchissements (contre 25 pour l’Angleterre), 61 défenseurs battus (65), les Bleus montrent qu’ils sont capables de trouver la faille, au moins autant que leur rival. Ils ont même parcourus davantage de terrain balle en main : 1 500 mètres parcourus, contre 1 274 pour le XV de la Rose. Cela traduit clairement que le manque de résultats de l’équipe de Brunel vient surtout de son incapacité à conclure les actions.

33
Avec 33 points marqués, Maxime Machenaud s’affirme comme un buteur de niveau international. Son duel à distance avec Owen Farrell (31 points) sera l’une des clés du crunch. D’ailleurs, si Owen Farrell est l’un des joueurs majeurs du XV anglais, il peut être aussi son point faible : le centre a déjà manqué 13 plaquages !

50
Les Bleus n’ont manqué que 50 plaquages depuis le début du Tournoi, soit 90% de réussite en défense. C’est un taux très élevé et même supérieur à celui de l’Angleterre, une référence mondiale en la matière.

57
Avec 57 plaquages réalisés, le capitaine Guirado est pour beaucoup dans la solidité défensive de son équipe.

97%
Zone de plus en plus décisive sur les rencontres internationale, le ruck est en train de devenir une des spécialités françaises (alors que cela a longtemps été un point faible=. Sur ses 3 dernières rencontres, le XV de France a gagné 97% de ses rucks.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Afficher les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous devriez aussi aimer

Stats – XV France 2020 vs 2015-2019 : des progrès dans beaucoup de secteurs

L’arrivée du nouveau staff construit autour de Fabien Galthié et Raphaël Ibañez a clairement ...

Ecosse – France : les principales stats des équipes

Sans encore exploiter pleinement son potentiel, l’équipe de France est pourtant la meilleure attaque ...