Un match pour faire naître des leaders

Évidemment, il n’y a aucun suspense sur ce match. L’Angleterre est 2 voire 3 classes au-dessus de l’Uruguay. Mais ce match reste très intéressant pour 2 raisons : la façon dont le XV de la Rose va réagir suite à son élimination prématurée et la façon dont ses supporters se comporteront.

Le scénario de cette Coupe du Monde est extrêmement cruel pour l’Angleterre : éliminée dès son troisième match de poule, l’équipe doit jouer un dernier match devant son public ! Un supplice ! En effet, on imagine facilement que les joueurs préféreraient ne plus avoir à affronter leur public et se refaire plus ou moins sereinement une santé jusqu’à la reprise du championnat anglais.
Mais peut-être que cette rencontre est un mal pour un bien ! C’est l’occasion pour Lancaster de lancer une nouvelle équipe, reconstruite autour de jeunes joueurs qui ne manquent évidemment pas de talent : May et Watson aux ailes, Joseph au centre, Ford en 10, Launchbury en 2ème ligne. Tous ces joueurs ont moins de 25 ans !

En Angleterre, les jeunes talents ne manquent donc pas. Quand on finit 4 fois consécutivement 2eme du Tournoi des 6 Nations, ce n’est pas tout de même dû au hasard. Mais ce n’est pas un hasard non plus, si dans un même temps on ne le gagne pas. Alors peut-être que cette équipe manque de leader ! C’est dans la difficulté que les caractères se forcent : des leaders de vestiaire naîtront de cette élimination et sur ce match face à l’Uruguay.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Bernard Foley

L’attaque argentine vs le mental de l’Australie

Ces jeunes argentins, tout juste sortis de la filière amateur sont surprenants. Épanouis aux ...

Le World Rugby veut-il des « petites » équipes ?

C’est une belle Coupe du Monde que nous vivons cette année, et les petites ...

Angleterre – Afrique du Sud : depuis 2016, les Anglais dominent

Samedi, Anglais et Sud-Africains s’affrontent pour décrocher le titre mondial à Yokohama. Même si ...