Un match pour faire naître des leaders

Évidemment, il n’y a aucun suspense sur ce match. L’Angleterre est 2 voire 3 classes au-dessus de l’Uruguay. Mais ce match reste très intéressant pour 2 raisons : la façon dont le XV de la Rose va réagir suite à son élimination prématurée et la façon dont ses supporters se comporteront.

Le scénario de cette Coupe du Monde est extrêmement cruel pour l’Angleterre : éliminée dès son troisième match de poule, l’équipe doit jouer un dernier match devant son public ! Un supplice ! En effet, on imagine facilement que les joueurs préféreraient ne plus avoir à affronter leur public et se refaire plus ou moins sereinement une santé jusqu’à la reprise du championnat anglais.
Mais peut-être que cette rencontre est un mal pour un bien ! C’est l’occasion pour Lancaster de lancer une nouvelle équipe, reconstruite autour de jeunes joueurs qui ne manquent évidemment pas de talent : May et Watson aux ailes, Joseph au centre, Ford en 10, Launchbury en 2ème ligne. Tous ces joueurs ont moins de 25 ans !

En Angleterre, les jeunes talents ne manquent donc pas. Quand on finit 4 fois consécutivement 2eme du Tournoi des 6 Nations, ce n’est pas tout de même dû au hasard. Mais ce n’est pas un hasard non plus, si dans un même temps on ne le gagne pas. Alors peut-être que cette équipe manque de leader ! C’est dans la difficulté que les caractères se forcent : des leaders de vestiaire naîtront de cette élimination et sur ce match face à l’Uruguay.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

France/Canada : Vers une nouvelle troisième place en Coupe du Monde ?

Défaite par les néo-zélandaises le week-end dernier, les Bleues devront se contenter d’une petite ...

France / Nouvelle Zélande : Les Bleues restent sur 4 victoires consécutives…

Quel choc pour ces demi-finales de la Coupe du Monde féminine ! Les Bleues affrontent ...