Top 14
Top 14

Top 14 – 2ème journée : à l’image du Stade Français, les mal-classés 2019-2020 sont dans la bataille

Arthur COVILLE of Stade Francais during the Top 14 match between Castres and Stade Francais on September 13, 2020 in Castres, France. (Photo by Laurent Frezouls/Icon Sport) - Stade Pierre Fabre - Castres (France)

Après une première journée un peu folle (3 victoires à l’extérieur sur 6 matchs joués), le Top 14 a repris ses bonnes habitudes. Malgré un manque de repères évident, les équipes hôtes se sont toutes imposées, à l’exception du Stade Français, auteur du seul succès à l’extérieur de la journée. Avec une saison 2019-2020 ratée et une préparation fortement perturbée par le Covid 19 (plus de 20 joueurs ont été positifs), la fraicheur et le rythme des Parisiens ont surpris tout le monde. Les mal-classés de la saison dernière (Paris, Bayonne, Agen, Brive, Pau…) ont tous livré de belles prestations.

La victoire du Stade Français s’est construite sur 2 mi-temps au scénario bien différent. Dans cette rencontre, les Castrais et les Parisiens ont marqué 85% du total des points lors des 40 premières minutes. A la mi-temps donc, les hommes de Quesada menaient déjà 19-13, grâce à un gros réalisme. Avec à peine 3% de possession dans les 22m adverses (contre 22% pour les Castrais), ils ont tout de même réussi à marquer un essai. Ils ont pu en plus s’appuyer sur la réussite au pied d’un Sanchez retrouvé (14 points à 5/6).

95% de plaquages réussis par les Parisiens

En 2ème période, Sekou Macalou et ses coéquipiers ont livré une prestation défensive remarquable : aucun point encaissé entre la 43ème et la fin du match, malgré près de 30 minutes jouées à 14 contre 15. Sur l’ensemble du match, ils ont étouffé les Tarnais par leur défense agressive et ultra-efficace : seulement 6 plaquages manqués pour 109 réussis (95% de réussite).

Les mal-classés 2019-2020 montrent de belles choses

Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport – Maxime DELONCA – Stade Jean Dauger – Bayonne (France)

Dans les autres rencontres, les clubs amenés à lutter pour le maintien ont montré de belles choses : Bayonne s’est imposé en fin de match face à un Clermont qui a trop gâché ; Brive a été cherché un excellent bonus défensif à Bordeaux ; Pau et Agen se sont livrés une belle bataille au Hameau. Comme attendu, le Racing 92 et Finn Russell ont roulé sur Montpellier, empochant un bonus offensif. Bonus offensif aussi pour le Toulon, dont le pack d’avants a martyrisé le 8 lyonnais (3 essais de pénalités sur mêlée ou maul). Les Toulousains ont livré une belle bataille face à La Rochelle pour s’imposer assez confortablement 39-23.

Share with

Récents

Antoine Dupont à 7 pour la finale HSBC Seven à Madrid
Antoine Dupont fidèle à ses engagements fait bien partie de la délégation masculine de Rugby à 7 qui jouera la finale HSBC Seven du 31 mai au 2 juin à…
DECATHLON s’engage dans le rugby avec la marque aux 3 Kiwis
Il n’est pas évident d’imaginer d’emblée que le logo de la marque Canterbury se sont trois Kiwis. Un oiseau de Nouvelle-Zélande qui ne vole pas et reconnaissable à son long…
Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier 1996, sur la pelouse de l’ancien Arms Park de Cardiff…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier Brissart l’auteur de « l’Art de la guerre du Rugby ». Il…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours vrai, tant la dimension du combat est prépondérante sur le…

ON RECOMMANDE

Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours…
Le rugby français parvient à caser 55 dates de compétitions potentielles en..52 semaines !!!
Ce n’est pas nouveau, le calendrier du rugby professionnel est parfois étonnant, déroutant..Pour preuve, une année de coupe du monde…
Toulouse-Paris, tout les oppose !!!
Après l’intermède de la coupe d’Europe, revoilà le TOP 14 avec le choc des cultures entre le Stade Toulousain, 2ème…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !