Amateur
Amateur

[Spécial Ovalies] Louis, en école, les novices apprennent vite

12316494_1686527681561823_6587965965704681694_n

Louis est 3/4 au sein de l’équipe de rugby de l’IPSA, dont Branchezrugby est sponsor maillot. Il participe pour la première fois aux Ovalies et a hâte d’un découdre… et de profiter de l’ambiance.

Branchezrugby – Quel est ton parcours rugbystique ? comment as-tu commencé le rugby à l’IPSA ?
Louis – J’ai commencé le rugby à 12 ans au Mans. J’ai ensuite joué à Montauban et en Bretagne jusqu’à intégrer l’IPSA. Dans ma promo, on était pas mal de joueurs et ça a pas mal relancé l’équipe de rugby de l’école : on a commencé à améliorer nos résultats, notamment grâce à l’apport de Toulousains.
Cette année, on était en Honneur (division universitaire) : la poule était assez relevée mais on réussit à finir 3ème et donc on remonte en Ovale U !

Branchezrugby – Comment est gérée l’équipe ?
Louis – On est complétement en auto-gestion. Les joueurs qui ont évolué en club (une quinzaine environ) expliquent et forment les débutants, un peu comme un tutorat. Les anciens donnent des programmes cardio, des exercices de préparation physique aux néophytes. Ce qui est super intéressant, c’est qu’en école d’ingénieurs les joueurs assimilent très vite, même en étant débutant. A l’inverse, le côté négatif est que beaucoup se blessent assez tôt dans la saison, parce qu’ils n’ont pas la bonne technique de plaquage par exemple.
Mais ce qui me frappe le plus c’est la façon dont tout le monde se défonce sur le terrain, même les débutants ! Je crois que c’est parce que le rugby est un moyen de compresser, de se défouler.

Branchezrugby – Quelles sont vos objectifs pour les Ovalies ?
Louis – On aimerait battre certaines équipes (ESME ou ESTACA notamment) mais on est surtout là pour s’amuser. Le côté festif est important dans ce tournoi. D’ailleurs, on a une vingtaine de supporters qui viennent (des champions du monde) et une équipe de pom pom girls.

Branchezrugby – Quel est ton avis sur l’équipe de France, le rugby pro au niveau mondial ?
Louis – Franchement, le Tournoi de l’équipe de France est pas si mal mais il va falloir attendre quelques années avant que cela fonctionne vraiment. On n’a pas de star mondiale, de joueurs qui font peur aux adversaires.
En Top 14, on est bien contents d’avoir toutes ces stars, même si ce n’est pas toujours du beau rugby. Après, honnêtement, je prend plus de plaisir à regarder le Super 15 ou la Premiership.

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

FFR : Florian Grill estime que le sport est un peu comme un dernier hussard face aux maux de la société
Didier Codorniou, une vie de rugby
Didier Codorniou est à Paris pour présenter sa candidature à la présidence de la fédération française de rugby. Dans le…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier…
La FFR nomme un profil financier à sa tête
A quelques jours de la publication du groupe de 34 joueurs qui débutera la préparation du Tournoi des Six Nations,…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !