[Spécial Ovalies] Hugo vient aux Ovalies en habitué

ESIPTA rugby

Hugo, étudiant à l’ESIPTA (école d’ingénieurs en agricole Normandie), nous a contacter après avoir découvert les portraits de joueurs participants aux Ovalies : « Si vous voulez réaliser un article sur la brillante équipe qui a finit dernière des deux dernières éditions, c’est la notre ! Mais cette année la spirale négative va s’inverser! » Le ton est donné, voici son interview.

Branchezrugby – Où en es-tu de tes études ? dans ton parcours rugbystique ?
Hugo – Je suis en 5ème année et actuellement en stage en Allemagne : je travaille dans le machinisme chez John Deere. Du coup, je me suis inscrit dans un club de 2ème divison, à Heidelberg. Ça me permet de voir du monde les week-ends, de faire la fête et de m’amuser à un assez bon niveau. Les joueurs du club sont assez costauds et l’ouvreur a fait partie de l’équipe d’Allemagne du rugby à 7.

Branchezrugby – Dis m’en un peu plus sur l’équipe de rugby de ton école ! comment vous entrainez-vous, par exemple ?
Hugo – L’ESIPTA est une école d’agriculture donc presque naturellement le rugby est le sport numéro 1. Comme on n’est que 100 par promo donc c’est assez compliqué de monter une équipe. Si on rajoute en plus les stages et les blessés… Sur les Ovalies, on sera donc entre 19 et 22 : on a des joueurs d’un niveau modeste et surtout beaucoup de novices.
En championnat FFSU, cette année, on a fait mieux que d’habitude : on a enregistré une victoire et des défaites admirables… ou bêtes (ça dépend du point de vue) !

Branchezrugby – Quels sont vos objectifs sur les Ovalies ? comment trouves-tu l’ambiane sur le tournoi ?
Hugo – Notre objectif est de nous marrer ! Bon, c’est embêtant, ça fait 2 ans qu’on finit derniers , mais on va faire de notre mieux. On va essayer de vivre un bon moment festif : c’est notamment l’occasion de se retrouver, nous qui sommes en stage un peu partout. Malheureusement, « Coucou » notre demi-de-mêlée béglais, sera absent ce week-end et on pourra pas mettre en place notre fameuse tortue !
L’ambiance est vraiment top ! La preuve, cela fait 6 ans que je participe au Tournoi (j’étais venu quand j’étais en terminale). J’en profite d’ailleurs pour signaler que le terrains sont vraiment biens, c’est super rare en universitare.

Branchezrugby – Quel regarde portes-tu sur le rugby professionnel ?
Hugo – Spontanément, je pense au conflit entre la LNR et la FFR qui ne veulent pas se mettre d’accord. On a, soi-disant, le meilleur championnat du monde (dixit Canal Plus) mais en même temps une équipe nationale en bois ! Ce sont tous ces désaccords qui font que ça ne fonctionne pas bien. La tournée en Argentine risque de faire très mal : le niveau de l’équipe de France est vraiment très loin de celui des demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Donnez votre avis sur l’application Branchez Rugby

Branchez Rugby a développé la première application de news, stats et pronostics dédiée aux ...

Affaire des corticoïdes : plus une question de santé que de dopage

La révélation sur la découverte de traces de corticoïdes dans les tests sanguins de ...