Quel est votre candidat favori pour la présidence de la FFR ?

Pierre Camou, Bernard Laporte, Pierre Salviac et le duo Alain Doucet-Lucien Simon, voici les 4 candidats à la présidence de la FFR. Entre les affrontements lors de l’AG de Pau (en juin dernier) et les sorties médiatiques des postulants, rarement une élection pour une fédération sportive a autant fait parlé d’elle. Et encore, cela ne fait que commencer puisque, depuis quelques semaines, Laporte et Doucet ont quitté leurs postes respectifs pour se consacrer à 100% à leur campagne. Passage en revue des propositions clés des programmes de chaque candidat.

Pierre Camou, actuel président de la FFR

– Projet Grand Stade, propriété de la FFR
– Création d’une équipe de France des moins de 23 ans
– Création d’une poule élite pour réunissant les clubs candidats à l’accession en Pro D2
– Accélération de la croissance du rugby Seven
– Révision du système d’aide à la création de clubs avec un accompagnement financier sur la durée.
– Incitation des clubs professionnels à créer une équipe féminine en leur sein.

Bernard Laporte, ex-sélectionneur du XV de France, manager du RCT

– Décentralisation du pouvoir fédéral à travers 13 ligues régionales
– Instauration de contrats fédéraux pour les Internationaux
– Limitation du nombre de joueurs non-sélectionnables dans les championnats professionnels et élite amateur
– Mutualisation de la gestion des recettes entre la LNR et la FFR
– Tripler le nombre de postes de Conseillers techniques territoriaux
– Création de 30 sections féminines au sein des 30 clubs professionnels.
– Création d’un championnat Elite Seven
– Stopper le projet Grand Stade

Pierre Salviac, journaliste sportif

– Décentralisation du pouvoir fédéral à travers 13 ligues régionales
– Suppression de la LNR
– Pas de participation des clubs français aux compétitions européennes
– Passage à un Tournoi des 6 Nations en format Match Aller/retour
– Création d’un championnat Elite avec 32 clubs répartis en 2 conférences
– Instauration de contrats fédéraux pour les Internationaux
– Décentralisation des matchs du XV de France
– Obligation pour tous les clubs de présenter une équipe de rugby à 7.

Alain Doucet, secrétaire général de la FFR / Lucien Simon

Le programme officiel n’est pas encore disponible mais voici les mesures phares qui ressortent de leurs différentes interviews :
– Création d’un championnat Elite à 32 clubs répartis en 4 poules de 8
– Création d’un championnat Promotion Nationale pour les clubs candidats à l’accession en Pro D2
– Création d’une équipe de France Espoirs

Alors, amis amateurs de rugby, quel est votre candidat préféré ? Votez ici !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Joueurs étrangers : un comparatif Hand / Rugby

14 – le nombre de clubs dans l’élite professionnelle au Hand comme au Rugby ...

Périple au cœur du rugby canadien

Guilhem Lopez nous fait partager ses découvertes du rugby dans son club de Montréal. ...

[Spécial Les Ovalies] – Imagine For Margo aux Ovalies : Vas-y, Bats-toi, Gagne !

Madame Patricia Blanc, présidente de l’association Imagine For Margo (IFM), s’est prêtée au jeu ...