Coupe du Monde
Coupe du Monde

Les Fidji ont du talent mais ne se voient que trop rarement pour passer un cap !

iconsport_vmi_211114_01_03-e1435940252502

Malgré un nombre de licenciés incroyablement faible face aux ogres de la poule (80 000 au total, mais tout de même 10% de la population totale), les Fidji vont participer à leur 8ème Coupe du Monde. L’équipe des Iles a même atteint les quart de finales à 2 reprises : en 1987 et en 2007. Un véritable exploit !

La véritable force des Flying Fijians est évidemment la présence dans l’équipe d’individualités exceptionnelles, surtout dans les lignes arrières. Talebula, l’arrière de Bordeaux est un exceptionnel finisseur, tout comme Nalaga, le néo-lyonnais ou Nagusa le Montpelliérain : ils forment une triplette offensive assez rare ! Au centre, malgré une certaine indiscipline, Botia est un véritable boucher en défense et ne manque pas de qualité en attaque. Par contre au niveau de la charnière et du pack de devant, c’est un peu plus faible : seul Koyamaibole, le 8 briviste, est capable de faire la différence, mais il manque d’expérience internationale.

Ce manque d’expérience internationale, c’est justement le problème des Fidjiens. Par rapport aux nations dominantes, l’équipe des Fidji joue beaucoup trop peu. Les joueurs évoluent essentiellement en Europe et cela ne facilite pas l’organisation des tournées d’automne et d’été. Si Talebula et ses coéquipiers participent à la Pacific Nations Cup, cette compétition ne propose pas beaucoup de matchs (2 seulement en cas d’élimination en phase de conférence). C’est ainsi qu’ils n’ont joué que 22 matchs depuis la dernière Coupe du Monde. Si leur bilan est positif (59% de victoires), les Fidji souffrent toujours autant face aux grosses nations : aucune victoire ses 4 dernières années face aux Nations participant au Four Nations ou au 6 Nations.

L’enjeu pour les Fidjiens sera donc de jouer la 4ème place de la poule en gagnant leur match contre l’Uruguay.

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

Nouvelle Zélande (11-12) Afrique du Sud – La 4ème couronne pour les Boks, comme une évidence
Samedi soir, la finale de la Coupe du Monde de Rugby a tenu toutes ses promesses au Stade de France….
Finale Coupe du Monde : les stats clés pour un 4ème trophée Webb Ellis
All Blacks et Springboks jouent ce samedi pour un 4ème trophée Webb Ellis, un record. Les Sud-Af’ jouent même pour…
Argentine – Angleterre : une vrai « petite » finale ? ;)
Ce petite finale, match pour la 3ème place, a tout d’une vraie « petite » finale. Argentins et Anglais ont en effet…
Afrique du Sud – Angleterre : sans commentaires :-)
On ne fera pas de commentaires sur cette seconde demi finale qui sera arbitrée par Ben O’Keeffe, l’arbitre néo-zélandais du…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !