La paire Hernandez-Bosch doit se reprendre

S’ils ont bien regardé le match Tonga-Géorgie, les Argentins savent à quoi s’attendre : une énorme défense ! Les Lelos ont gagné un match en n’ayant que 28% de la possession et en parcourant presque 2 fois de mètres balle en main que leurs adversaires. Par contre, ils ont multiplié les plaquages (201 au total, soit 4 fois plus que les Tongas !), tout en étant très efficaces dans l’exercice (8% seulement de plaquages manqués).

Les Argentins ont, eux, tenu la dragée haute aux favoris All Blacks pendant 1 heure. Ils ont beaucoup joué et cela leur a plutôt réussi jusqu’à l’entrée de Williams. A partir de ce moment, la paire de centre argentine a énormément souffert : Hernandez et Bosch ont manqué 11 plaquages à eux deux ! Au total, les Pumas ont loupé 36 plaquages : c’est beaucoup trop dans un match international. Fort heureusement, la qualité offensive des Géorgiens est évidemment largement en dessous de celle des All Blacks. Et surtout, les Argentins devraient monopoliser le ballon et les individualités devraient faire la différence, en particulier derrière.

Les 2 nations se retrouvent pour la 3ème fois consécutive dans la même poule en Coupe du Monde : les Argentins se sont imposés 33-3 en 2007 puis 25-7 en 2011. Ne dit-on pas « jamais 2 sans 3 » ?

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Etre plus réaliste que face à l’Australie

Après un avertissement finalement sans frais, l’Afrique du Sud s’est rassurée en signant 3 ...

Un premier essai pour l’Uruguay ?

L’enjeu de ce match entre Fidji et Uruguay est simple : éviter la cuillère ...

Irlande - Jamie Heaslip

La planète ovalie sans hémisphère nord !

L’Angleterre sortie dès les poules, l’Italie qui fait du surplace depuis 15 ans malgré ...