Il a marqué l’année 2015 !

Jerome Garces

J’ai un palmarès et une expérience internationale sans égal parmi tous les acteurs foulant les vertes pelouses du Top 14 : j’ai, entre-autres, participé aux 6 derniers Tournois des 6 Nations, aux 2 dernières Coupe du monde (avec une finale à la clé) et je ne compte même plus mes demi-finales, finales de Top14 et mes campagnes européennes.
Mais oui… je suis français, même béarnais… je suis finalement celui qui a le mieux représenté le rugby « made in France » en Angleterre l’automne dernier ? Je suis…Jérôme Garcès.

Un acteur majeur de la Coupe du Monde 2015

Le 31 octobre dernier, Jérôme Garcès vivait certainement le moment le plus fort de sa carrière d’arbitre professionnel : il officiait alors en tant qu’arbitre de touche pour la finale de la Coupe du Monde entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Le point final d’une compétition dont il aura été l’un des acteurs majeurs : il était en effet l’arbitre central de Angleterre-Galles, Afrique du Sud-Japon et de la demi-finale Nouvelle-Zélande-Afrique du Sud. 3 matchs dont tout le monde se rappelle évidemment, car chacun, à sa façon, a été un tournant de la compétition. Et sur ces 3 rencontres, l’arbitre français a été impeccable. A l’image des copies qu’il rend tous les week-ends, et depuis de longues années déjà, en Top 14 et en Champions Cup.

Une progression constante

Après une courte carrière d’ailier à Arudy, le Béarnais s’oriente vers l’arbitrage. Sa progression va être constante et sa carrière va se construire dans le temps. En 2006, à seulement 33 ans, il officie pour la première fois en Top 14. 4 ans plus tard, il intègre le cercle très fermé des arbitres français professionnels (ils ne sont alors que 5). Cette promotion correspond avec ses premières expériences internationales : il prend part la même année à son premier match des 6 Nations. Une compétition dans laquelle il officie systématiquement depuis !
En 2011, il intègre le squad des arbitres de touche pour la Coupe du Monde. Et 4 ans plus tard, on connaît l’histoire…

Aujourd’hui, Jérôme Garcès est certainement le meilleur arbitre français. Son professionnalisme, sa carrière menée de main de maître, sont des exemples à suivre et des éléments de motivation pour que, nous l’espérons, la vocation de l’arbitrage naisse chez un maximum de jeunes.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Guilhem Lopez: de France U à la découverte du rugby canadien

Guilhem est un étudiant joueur de rugby, nous l’avons joint alors qu’il s’apprêtait à ...

Périple au cœur du rugby canadien

Guilhem Lopez nous fait partager ses découvertes du rugby dans son club de Montréal. ...

Le Stade de transes

Houlala… après avoir assisté à quelques matches au Stade Yves du Manoir et avoir ...