Habana, Matfield, la Coupe du Monde de trop ?

Comment va réagir l’Afrique du Sud après cette cuisante défaite ? Il parait évident qu’individuellement, les Sud-Af’ sont au-dessus des autres équipes de la poule. C’est donc dans la façon d’aborder le match face au Japon qu’ils se sont trompés. La question est donc de savoir si l’erreur de préparation concerne uniquement cette première échéance ou l’ensemble de la compétition.

Face au Samoa, les « vieux » cadres vont devoir réagir et faire taire les spécialistes qui les ont particulièrement visé, par forcément à tort d’ailleurs. Parmi les leaders statistiques du match face au Japon, aucune trace d’un Habana, d’un Matfield ou d’un De Villiers. Seul le flanker Schalk Burger a été à la hauteur de sa réputation, avec 8 passes après contact et 22 ballons portés.

Les Samoans ont, eux, réalisé une partie plutôt aboutie face aux Etats-Unis, victoire 25-16. Dans leur histore, ils n’ont jamais gagné face aux Springboks mais reste sur 2 défaites porteuses d’espoir (13-5 en 2011 et 56-23 en 2013). Si les Sud-Af’ font preuve de caractère, ils écraseront les Samoans.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

L’indiscipline, éternel problème samoan

Même si la Coupe du Monde n’est pas encore finie, elle restera probablement un ...

Itoje vs Etzebeth, symboles de l’opposition de style entre Anglais et Sud-Af’

Impressionnants de puissance lors de chacune de leur demi-finale, Anglais et Sud-Africains voudront imposer ...

Coupe du Monde : un crunch version 2011 ou version 2019 ?

Dernier match de poule pour les Bleus, contre les voisins ennemis : l’Angleterre. Mercredi prochain, ...