France – Tonga : pourquoi c’est loin d’être gagné pour les Bleus ?

Seulement 60% de victoires pour les Bleus face au Tonga

Malgré une modeste 16ème place au classement mondial, le Tonga représente une menace certaine pour le XV de France : en effet, les Ikale Tahi ont battu les Français à deux reprises lors de leurs cinq confrontations. Ce dimanche, face aux Bleus, le Tonga comptera donc bien rééditer ses exploits de 2011 (victoire 19-14 en phase de poules de la Coupe du Monde) et de 1999 (20-16, victoire en Test Match).

Lors de leurs trois victoires, les Bleus ont facilement disposé de leurs adversaires avec une moyenne de 25 points d’écart. En revanche, les Tongiens ont toujours battu les Français dans des matchs physiques, et sans grandes envolées rugbystiques (20-16, 19-14).

Espérons que Jefferson Poirot et ses coéquipiers aient tiré les leçons du passé, pour vaincre un adversaire qui compte déjà deux défaites en autant de matchs, et qui est d’ores et déjà éliminé de la compétition.

Agressivité maitrisée, conquête fiable : comment le Tonga peut gêner les Bleus ?

Le style de jeu tongien n’est plus à présenter. Connus pour leur agressivité, les hommes du pacifique poseront d’énormes problèmes aux joueurs de Jacques Brunel. Avec la quasi-totalité de leurs joueurs à 100kg ou plus, inutile de préciser que le combat sera la clé pour gagner ce match.

En 2011, lors du dernier match de poule la France s’était inclinée 19-14 contre des Tongiens efficace en touche et mêlée. Avec 100% de mêlées gagnées et 6 touches gagnées sur ses propres lancers, les Bleus avaient été étouffés.

Cependant, leur excès d’engagement peut parfois leur jouer des tours, en témoigne leur indiscipline sur leurs deux derniers matchs. Pénalisés à 9 reprises contre les Argentins et Anglais, ils ont offert des munitions importantes, et se sont exposés aux menaces de leurs adversaires.

En résumé, si les Tongiens maitrisent leur engagement et sont aussi solides sur leurs fondamentaux qu’en 2011, la partie sera rude pour les Français. D’autant que la conquête a souvent été remise en question côté français ces dernières années…

  • Laurent Cabannes

    Ancien joueur de rugby à XV international français (49 sélections), troisième ligne aile. Clubs : Section Paloise, RC de France, Western Province, Harlequins

Vous devriez aussi aimer

Coupe du Monde : notre XV-type de la compétition

PILIER GAUCHE : Steven KITSHOFF (AFS) Entré en jeu peu après la mi-temps lors ...

Les stats à retenir de la Coupe du Monde 2019

7 Josh Adams, l’ailier Gallois, a terminé meilleur marqueur d’essais du Mondial avec 7 ...

Angleterre – Afrique du Sud : depuis 2016, les Anglais dominent

Samedi, Anglais et Sud-Africains s’affrontent pour décrocher le titre mondial à Yokohama. Même si ...