Coupe du Monde
Coupe du Monde

France 27/13 Nouvelle Zélande – L’efficacité offensive a fait la différence !

Peato MAUVAKA of France during the Rugby World Cup match between France and New Zealand at Stade de France on September 8, 2023 in Paris, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport)

La France a parfaitement réussi son entrée dans la Coupe du Monde 2023. Les Bleus se sont imposés avec autorité face aux Néo-zélandais ce vendredi soir au Stade de France (27/13). Une entame parfaite pour le XV de France qui va pouvoir aborder sereinement la suite de la phase de poule.

La tâche n’a pourtant pas été simple. Malgré un large score en fin de partie, les hommes de Fabien Galthié ont dû s’employer ce vendredi soir sur la pelouse de Saint Denis. Malmené tout au long de la première mi-temps, les Bleus ont pêché en défense. Leur deuxième mi-temps supérieure dans les intentions et dans l’efficacité offensive, a permis aux Français de faire la différence. Les Blacks n’ont pas su répondre aux assauts répétés du XV de France, encaissant deux essais à la 56’ et 79’ minute.

24% de plaquages ratés

C’est la statistique qui met en avant le point noir des Bleus lors de cette rencontre. Franchie à 6 reprises par l’attaque des All Blacks, la France a été mis à mal tout au long du premier acte. Moins efficace en défense qu’à leurs habitudes, les Bleus ont manqué un total de 32 plaquages (24% de plaquages ratés). L’enjeu et la pression d’une ouverture de Coupe du Monde explique sûrement ce manque de précision dans un secteur clé de l’ère Fabien Galthié.

Thomas Ramos pour maintenir à flot le XV de France

Imprécise en défense, la France a tout de même mis les bons ingrédients pour ne pas sombrer dès le premier essai encaissé à la 3ème minute. C’est par l’intermédiaire de la botte de Thomas Ramos que les Bleus parviennent à coller au score. Grâce à une mêlée conquérante, l’arrière français a permis à son équipe de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score (9/8). Le buteur maison terminera le match avec un total de 17 points inscrits et un 6/8 face aux perches.

Mauvaka et Penaud, armes offensives préférentielles des Bleus

Entrée dès la treizième minute pour remplacer Julien Marchand, Peato Mauvaka n’a pas mis longtemps à s’illustrer. Une touche intelligemment jouée avec Antoine Dupont puis une pénalité rapidement jouée en fin de match, ont permis à Mauvaka de mettre les Bleus dans l’avancée. Le talonneur calédonien a parcouru 75 mètres ballon en main pour 2 franchissements net. Une efficacité optimale.

L’autre arme offensive s’appelle, encore une fois, Damian Penaud ! L’ailier international a inscrit le premier essai des Bleus, comme un symbole. Penaud a franchi les Blacks à 2 reprises pour un total de 6 défenseurs battus. L’homme de la situation pour les Bleus.

Share with

Récents

Antoine Dupont à 7 pour la finale HSBC Seven à Madrid
Antoine Dupont fidèle à ses engagements fait bien partie de la délégation masculine de Rugby à 7 qui jouera la finale HSBC Seven du 31 mai au 2 juin à…
DECATHLON s’engage dans le rugby avec la marque aux 3 Kiwis
Il n’est pas évident d’imaginer d’emblée que le logo de la marque Canterbury se sont trois Kiwis. Un oiseau de Nouvelle-Zélande qui ne vole pas et reconnaissable à son long…
Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier 1996, sur la pelouse de l’ancien Arms Park de Cardiff…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier Brissart l’auteur de « l’Art de la guerre du Rugby ». Il…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours vrai, tant la dimension du combat est prépondérante sur le…

ON RECOMMANDE

Nouvelle Zélande (11-12) Afrique du Sud – La 4ème couronne pour les Boks, comme une évidence
Samedi soir, la finale de la Coupe du Monde de Rugby a tenu toutes ses promesses au Stade de France….
Finale Coupe du Monde : les stats clés pour un 4ème trophée Webb Ellis
All Blacks et Springboks jouent ce samedi pour un 4ème trophée Webb Ellis, un record. Les Sud-Af’ jouent même pour…
Argentine – Angleterre : une vrai « petite » finale ? ;)
Ce petite finale, match pour la 3ème place, a tout d’une vraie « petite » finale. Argentins et Anglais ont en effet…
Afrique du Sud – Angleterre : sans commentaires :-)
On ne fera pas de commentaires sur cette seconde demi finale qui sera arbitrée par Ben O’Keeffe, l’arbitre néo-zélandais du…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !