Fermer le jeu et miser sur le pied de Laidlaw

Depuis le début de la compétition l’Australie est peut-être l’équipe la plus impressionnante. Dans la poule de la mort, elle a imposé sa loi, sans être véritablement inquiétée. Seul le Pays de Galles a réussi à faire douter l’équipe pendant un petit quart d’heure. Tous les observateurs ont été marqués par la performance de la mêlée wallabie (historiquement le point faible de cette équipe), la qualité de cette 3ème ligne sans véritable numéro 8 (Pocock et ses 2 compères y sont pour beaucoup sur les 28 turnovers gagnés, contre 19 pour l’Ecosse) et la créativité de Bernard Foley (56 points marqués). Malgré des adverses de très haut niveau, l’Australie finit meilleure défense des phases de poule (35 points encaissés).

L’Ecosse n’a évidemment pas été aussi impressionnante mais n’a pas été ridicule non plus. Elle n’a perdu que contre les Springboks en les ayant bien embêtés. Mais le dernier match face aux Samoans a été plus inquiétant : les Ecossais n’ont en effet gagné que de 3 petits points.

Sur ses 10 derniers matchs face aux Wallabies, le XV du Chardon n’est parvenu à s’imposer qu’à 2 reprises (6-9 et 9-8). Autrement dit, à chaque fois que le score était faible, les Ecossais ont gagné. Dès qu’ils ont laissé l’Australie jouer, la défaite a été au rendez-vous ! L’objectif pourrait donc être de fermer au maximum le jeu et de miser sur la fiabilité face aux perches de Greig Laidlaw, meilleur réalisateur de la Coupe du Monde avec 60 points.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Dan Carter : des chiffres hors du commun pour une carrière inégalée

A 38 ans, Dan Carter vient d’annoncer qu’il mettait un terme à sa carrière ...

Coupe du Monde : notre XV-type de la compétition

PILIER GAUCHE : Steven KITSHOFF (AFS) Entré en jeu peu après la mi-temps lors ...

Angleterre – Afrique du Sud : depuis 2016, les Anglais dominent

Samedi, Anglais et Sud-Africains s’affrontent pour décrocher le titre mondial à Yokohama. Même si ...