Dan Carter : des chiffres hors du commun pour une carrière inégalée

A 38 ans, Dan Carter vient d’annoncer qu’il mettait un terme à sa carrière de joueur. Après des débuts en professionnel à 20 ans du côté du Canterbury, le néozélandais a écrit l’histoire avec les Crusaders avant de rejoindre la France à deux reprises.

Un premier Super Rugby à 23 ans

D’abord aux côtés de l’illustre Andrew Merthens, Carter parfait son apprentissage avant de devenir un maillon essentiel de la province des Crusaders. A seulement 22 ans, il remporte son premier Super 12 qui seront suivi par 3 autres titres en 2005, 2006 et 2008.

Passage par l’USAP : titré mais blessé….

En décembre 2008, il effectue ses grands débuts avec l’USAP en Coupe d’Europe. Il marque 16 points et offre une victoire importante à Perpignan face aux tigres de Leicester. Mais lors de son 5ème match face au Stade France, Dan Carter est victime d’une rupture du tendon d’achille. Fin de son séjour en France malgré un titre en fin d’année.

La reconnaissance mondiale pour son retour au pays

Suite à sa blessure, il retourne au pays et continue de faire les beaux jours des Crusaders. Mais c’est bien en sélection nationale que Dan Carter va écrire l’histoire. En 2011 puis en 2015, il remporte la Coupe du Monde avec les AllBlacks. C’est la seule fois de l’histoire qu’une équipe réussie à garder son titre d’une édition à l’autre. Blessé en 2011 lors de la phase de poule, Carter ira au bout en 2015 en marquant 19 points en finale face à l’Australie.

Victoire Nouvelle Zelande / Dan Carter / Richie McCaw – 31.10.2015 – Australie / Nouvelle Zelande – Finale Coupe du Monde de rugby 2015 Photo – Icon Sport

Cette année là, il remporte son troisième titre de meilleur joueur du monde après 2005 et 2012. Un joueur reconnu à l’unanimité !

Retour en France couronné de succès…

C’est en tant que double champion du monde que Dan Carter fait son retour en France. C’est à Paris du côté du Racing que le néo-zélandais a choisi d’effectuer son retour. Pour sa première saison au club, il remporte son second Top 14 au Camp Nou de Barcelone en prenant le dessus sur Toulon (21-29).

Dan Carter of Racing 92 during the Final Top 14 between Toulon and Racing 92 at Camp Nou on June 24, 2016 in Barcelona, Spain. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport)

Fin de carrière au Japon…

Après 3 saisons au Racing et à maintenant 35 ans, Dan Carter rejoint l’équipe des Kobelco Steelers au Japon où il effectue 12 matchs entre 2018 et 2020. Il remporte en 2019 la Top League pour ajouter un nouveau trophée à son palmarés.

Tags:

  • Jean est étudiant en Master 2 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL. Il est passionné de rugby et de corrida. Au cours de ses études, il a notamment développé un site d'information dans ce domaine, Mundillo Taurino. Il s'intéresse particulièrement à tous les aspects de développement de la dimension performance des sports.

Vous pourriez aimer aussi

Coupe du Monde : notre XV-type de la compétition

PILIER GAUCHE : Steven KITSHOFF (AFS) Entré en jeu peu après la mi-temps lors ...

Angleterre – Afrique du Sud : depuis 2016, les Anglais dominent

Samedi, Anglais et Sud-Africains s’affrontent pour décrocher le titre mondial à Yokohama. Même si ...

Itoje vs Etzebeth, symboles de l’opposition de style entre Anglais et Sud-Af’

Impressionnants de puissance lors de chacune de leur demi-finale, Anglais et Sud-Africains voudront imposer ...