Cordero, la pépite argentine

Après avoir offert une belle résistance aux All Blacks, les Argentins ont donné la leçon à des Géorgiens ambitieux mais encore un ton en-dessous notamment sur le plan offensif (victoire 54-9). Le message a été clair : si certains en doutaient encore, les Pumas font désormais partie des grands ! Sur ce projet, Nicolas Sanchez et ses coéquipiers ont proposé un jeu ambitieux et cela a porté ses fruits : 7 essais marqués dont un doublé de l’ailier Cordero, un jeune dont il faudra retenir le nom !

Alors qu’ils avaient créé la surprise en 2011 en battant la France en phase de poule, les Tongiens ont raté leur entrée dans cette nouvelle Coupe du Monde : leur défaite inaugurale face à la Géorgie, malgré une nette domination, a laissé entrevoir de belles dispositions mais aussi un manque d’automatisme évident. Même s’ils viennent de gagner contre la Namibie, leur défense a une nouvelle fois montré trop de faiblesses.

Face à cet adversaire qu’elle ne connait pas, l’Argentine est très largement favorite. Le sélectionneur devrait plus ou moins faire repose son effectif afin d’aborder un quart de finale face à la France ou l’Irlande qui s’annonce très compliqué.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Mike Brown roi de l’attaque, Gorgodze celui de la défense

Retour en quelques chiffres sur le premier week-end de cette Coupe du Monde ; ...

Irlande - Jamie Heaslip

La planète ovalie sans hémisphère nord !

L’Angleterre sortie dès les poules, l’Italie qui fait du surplace depuis 15 ans malgré ...

Le World Rugby veut-il des « petites » équipes ?

C’est une belle Coupe du Monde que nous vivons cette année, et les petites ...