2ème semaine de Coupe du Monde : « Allez les petits ! »

A cet ami qui ne comprenait pas pourquoi la Nouvelle-Zélande n’était pas automatiquement « Championne du Monde » tant sa domination était flagrante depuis des années, qui ne voyait pas bien l’intérêt d’une Coupe du Monde pour un sport comme le rugby dont certaines équipes ont encore dans leurs rangs des joueurs non professionnels, j’ai proposé une bière, un replay et je lui ai dit : « Allez les petits » !

Et notre éminent confrère de la télévision n’aurait sans doute pas été avare de son célèbre cri tant les « petits » ont mérité d’être chantés en ce premier week-end de Coupe du monde. Tout d’abord – et sans doute les plus petits des petits – les japonais nous ont émerveillés. Ils ont joué un rugby total, surprenant et pimpant, un rugby à la fois sérieux et joyeux, appliqué et aérien. Du beau rugby ! Avec des valeurs de combat et de fierté ! Ainsi, dans les derniers instants, nombre de « grandes » équipes se seraient contenté de buter pour jouer le match nul ; les petits rouge et blanc ont tenté crânement une chance à laquelle personne n’osait croire et c’est pourquoi, en marquant cet ultime essai qui les fait victorieux de l’Afrique du Sud, ils ont été géants !

Et quelle émotion de voir dans les tribunes ces visiteurs du bout du monde en larmes, effondrés de bonheur devant un tel exploit.

Les Géorgiens, hommes rudes et aguerris à tous les combats, nous ont également fait plaisir en terrassant des Tongiens pourtant favoris. Autre « petit », autre registre : vaillance, abnégation, rugosité mais la victoire n’en est pas moins belle et éclatante !

Enfin, les Argentins – « petits » face aux ogres Néo-zélandais – ont mené pendant plus d’une mi-temps avant de flancher physiquement devant des Blacks qu’ils ont fait douter. Ils ont eux aussi montré des qualités de fierté et de courage.

Certes, tout cela va certainement rentrer dans l’ordre, et l’on risque sans surprise de retrouver les huit meilleures équipes mondiales en quarts de finale (enfin pas tout à fait puisque le Pays de Galles, l’Angleterre ou l’Australie sera éliminée dès les poules) mais ces premiers matches de cette première journée nous ont enthousiasmés et face à la beauté de ces premières émotions, je persiste et je crie : « Allez les petits » !

  • Troisème ligne aile - né le 29/10/1961 (56 ans) à Paris - 1,85 et 90 kgs - clubs : RCC (La Courneuve), CSBM (Le Blanc-Mesnil), Club de Libreville (Gabon) - Equipe universitaire de Paris VIII - vice-champion de France universitaire de Jeu à XIII en 1983.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Dan Carter : des chiffres hors du commun pour une carrière inégalée

A 38 ans, Dan Carter vient d’annoncer qu’il mettait un terme à sa carrière ...

Coupe du Monde : notre XV-type de la compétition

PILIER GAUCHE : Steven KITSHOFF (AFS) Entré en jeu peu après la mi-temps lors ...

Angleterre – Afrique du Sud : depuis 2016, les Anglais dominent

Samedi, Anglais et Sud-Africains s’affrontent pour décrocher le titre mondial à Yokohama. Même si ...