Amateur
Amateur

Affaire des corticoïdes : plus une question de santé que de dopage

Dan Carter of Racing 92 during the Top 14 rugby match between Racing 92 and RC Toulon on September 18, 2016 in Colombes, France. ( Photo by Andre Ferreira / Icon Sport )

La révélation sur la découverte de traces de corticoïdes dans les tests sanguins de Dan Carter, Juan Imhoff et Johan Goosen par L’Equipe a pas mal agité le microcosme rugbystisque. Sans avoir des informations vérifiées et parfaitement fiables, il est inutile de rentrer dans un débat sans fin sur le dopage ou pire d’accabler les 3 joueurs. Le plus intéressant dans cette annonce est qu’elle a permis de soulever à nouveau la question de la santé des joueurs.

Les corticoïdes permettent de supporter plus facilement la fatigue, d’être plus tolérant à la douleur. On le sait, une saison de Top 14 est très longue, l’intensité des matchs monte d’un cran pendant les phases finales : les joueurs arrivent donc au mois de juin à bout de souffle, le corps usé par la succession des chocs. Mais c’est aussi à ce moment que des gars comme Dan Carter deviennent plus que jamais indispensables à leur équipe. Et la pression est telle que le staff (et ce n’est pas de leur faute) doit les faire jouer, même s’ils sont à bout de souffle ou blessés. D’où la prise de ces produits, qui au-delà même d’être dopant, sont dangereux pour les joueurs : la douleur n’existe pas pour rien, elle est là pour nous alerter quand une partie du corps va mal !

C’est ainsi qu’Imanol Harinordoquy déclarait, quelques jours après la révélation de l’affaire : « Un jeune qui démarre, ce sera déjà extraordinaire s’il tient 10 ans ». Un constat dur et pourtant certainement proche de la réalité : les saisons sont plus longues, les chocs plus violents, etc.
On peut dire ce que l’on veut des déclarations de Laurent Bénézech mais elles ont eu le mérite de pointer du doigts un vrai problème, il y a quelques années déjà. Tout comme l’enquête réalisée par Stade 2 sur les Sud-Af’, à trouver ici.

Il faut agir ! N’oublions que les rugbymen ne sont pas des gladiateurs, ce sont des salariés comme les autres

Share with

Récents

Antoine Dupont à 7 pour la finale HSBC Seven à Madrid
Antoine Dupont fidèle à ses engagements fait bien partie de la délégation masculine de Rugby à 7 qui jouera la finale HSBC Seven du 31 mai au 2 juin à…
DECATHLON s’engage dans le rugby avec la marque aux 3 Kiwis
Il n’est pas évident d’imaginer d’emblée que le logo de la marque Canterbury se sont trois Kiwis. Un oiseau de Nouvelle-Zélande qui ne vole pas et reconnaissable à son long…
Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier 1996, sur la pelouse de l’ancien Arms Park de Cardiff…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier Brissart l’auteur de « l’Art de la guerre du Rugby ». Il…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours vrai, tant la dimension du combat est prépondérante sur le…

ON RECOMMANDE

Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier…
La FFR nomme un profil financier à sa tête
A quelques jours de la publication du groupe de 34 joueurs qui débutera la préparation du Tournoi des Six Nations,…
Rugby Fauteuil : la France 4ème mondial et de plus en plus de clubs impliqués grâce à la GMF
4ème de la Coupe du Monde de Rugby en fauteuil remportée par le Canada, l’Equipe de France Fauteuil a su…
Jonathan Hivernat, capitaine de l’équipe de France Rugby Fauteuil : cela sera une compétition de très haute performance
La Coupe Internationale de Rugby Fauteuil organisée par France 2023, World Wheelchair Rubgy et la Fédération Française Handisport se tiendra…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !