Un large recrutement français

Tout en gardant une large partie de son riche effectif international, le Racing-Métro 92 voit l’arrivée cette saison de nombreux joueurs français et d’un arrière international Springboks. Les arrivées : Benjamin Noirot (Biarritz), Jacques Cronje (Biarritz), Fabien Fortassin (Montauban), Fabrice Culine (Agen), Juan-Pablo Orlandi (Rovigo), Lionel Nallet (Castres), Sébastien Chabal (Sale), Clément Baïocco (Montpellier), Rémi Vaquin (La Rochelle), François Steyn (Sharks), Epeli Taione (Harlequins), Julien Saubade (Stade Français), Taione (Harlequins). Est- ce que cela sera suffisant pour faire une bonne saison notamment à Colombes où il n’est pas sur que le stade soit plein tous les samedis cet hiver ? Compte tenu de la qualité du recrutement il n’en reste pas moins que le Racing-Métro 92 sera le grand rival du Stade Français. Le Stade Français avait bâti son retour dans l’élite avec des joueurs français revanchards et un peu têtes brulées. C’est devenu progressivement un état d’esprit et une grande ambition sportive. Venir jouer à Paris il y a dix ans c’était défier les grands clubs de province et endosser le maillot des champions. Dans les années 90 le RCF avait su créer une marque bien parisienne mais pas attirer les grands joueurs de province. Il faut dire que l’on jouait encore là ou on naissait. Le Racing-Métro 92 a d’abord choisi de s’appuyer sur des joueurs étrangers avant de franciser son effectif. Il lui reste donc à acquérir une identité. C’est aussi le retour dans l’élite de Pierre Berbizier. Question froid et vent cet hiver il ne devrait pas y avoir beaucoup de différences entre le plateau de Lannemezan et le stade de Colombes. De quoi ravir l’exigeant ancien demi de mêlée du quinze de France et d’Agen et rappeler à tout le monde qu’à ce prix il faudra que les résultats suivent. Les départs: Michael Coetzee (Castres), George Chkhaidze (Montpellier), Gerard (Marseille)

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Biarritz-Castres : le CO a connu quelques trous d’air

Jusqu’à aujourd’hui, le bilan de Castres à l’extérieur est plus que décevant, surtout pour ...

Top 14 – Grenoble-Lyon : Grenoble plus à l’aise qu’en 2013-14

Grenoble fait partie, avec le Stade Français et l’UBB, des 3 seuls clubs encore ...

Belleau, Bonneval : l’avenir du RCT, c’est eux

Anthony Belleau, la patte Wilkinson ? Encensé en fin de saison dernière, Anthony Belleau ...