Un derby francilien sérieusement tronqué !

Derby francilien

Ce samedi, le derby francilien déplorera de nombreux absents : pas moins de 10 joueurs (6 pour Paris, 4 pour le Racing) ont été sélectionnés par Novès et d’autres sont sur le pont avec les autres nations (Charteris, Castrogiovanni et Parisse). Avec un effectif plus profond et une meilleure dynamique, le Racing 92 part favori mais ce derby n’est jamais joué d’avance.[MAJ] Guy Novès a libéré ce mercredi 4 joueurs du Stade Français.

Défaits seulement 3 fois depuis le début de saison, les Racingmen avancent à un rythme de champion… et ont le caractère qui va avec ! La défaite surprise de la semaine dernière contre Castres a vite été effacée par un succès autoritaire contre Agen (38-13). Au contraire, Paris peine à trouver son rythme. Pénalisé par les absences et avec un effectif trop peu étoffé, le club champion en titre a connu de nombreuses désillusions, en particulier à domicile : 3 défaites, contre Toulon, l’UBB et Grenoble.

Vers un match fermé ?

L’autre problème du club est son manque de rendement offensif : avec à peine 19 points marqués par match, les Parisiens n’ont que la 11ème attaque du championnat. Quand on sait que le Racing a la 2ème meilleure défense, tout pousse à croire que ce derby sera particulièrement fermé !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Clermont

Top 14 – Un trio se détache

Une nouvelle fois, aucune équipe ne s’est imposée à l’extérieur. Sur les 28 dernières ...

Top14 – Brive-Stade Français : Le Stade Français est efficace contre les mal-classés

Brive, 10ème du classement, reçoit ce week-end un Stade Français dont la formidable série ...

Assistant coach Jean Baptiste Elissalde, President Rene Bouscatel and Head Coach Ugo Mola

Notre proposition à Bouscatel : plus de clubs, moins de matchs !

Agacé par les doublons, le président toulousain René Bouscatel s’est lancé cette semaine dans ...