UBB – ASM : les clermontois restent sur 5 matchs sans victoire à Chaban Delmas

On y est ! Le doux parfum des phases finales de Top 14 embaume enfin l’air, après deux ans d’attente, et ce, pour notre plus grand bonheur ! Au programme de ce deuxième quart de finale, l’UBB, 4e du championnat, reçoit des Auvergnats qui ont fini juste derrière (5e). L’Union veut écrire davantage son histoire et prolonger son rêve. Pour les hommes de Christophe Urios cette qualification pour les phases finales, constitue une première historique pour le club depuis son Union en 2006.

L’Union pour continuer de rêver

Une saison XXL pour les joueurs girondins. Sûrement la meilleure de l’histoire du club, avec un parcours européen inédits et une qualification pour les barrages historique, après une saison 2019/2020 tronquée. Cette année, c’est la défense de l’UBB qui est à mettre à l’honneur. 2e meilleure défense de notre championnat (21 points/match encaissés), l’Union mise à coup sûr sur leur âpreté défensive, sans oublier le jeu au pied d’occupation de leur charnière, véritable arme offensive des bordelais.

Autre donnée à prendre en compte côté bordelais : les Clermontois ne se sont pas imposés à Chaban Delmas depuis janvier 2017. Les deux équipes se sont quittées sur 2 matchs nuls et 3 victoires Bordelo-Bèglaises. Parler de bête noire serait exagéré, mais la saison encourageante et l’habilité dont a fait preuve l’Union pour aborder les matchs couperets, font tout de même pencher le rapport de force du côté de la Garonne.

Les Clermontois dans un costume d’outsider

Longtemps que l’on n’avait pas vu Clermont aborder les phases finales de Top 14 avec le statut d’outsider sur les épaules. Une saison en dents de scie, alternant entre alarmants passages à vide et actions ballon en main de haute voltige. Parce que oui, quand les arrières Jaunard exploitent les ballons d’attaques, ils n’ont rien à envier aux autres équipes de Top 14. En atteste leur première place au classement de la meilleure attaque du championnat. Avec 830 points inscrits en 26 matchs, soit une moyenne 32 points par rencontre, ils devancent de 90 points leur adversaire du jour sur ce plan de jeu.

Alors comment expliquer une saison délicate lorsqu’on possède une attaque aussi fabuleuse ? D’abord par une défense moyennement hermétique. L’ASM n’est que la 8e défense du championnat. Ensuite par un jeu d’avant largement fragilisé par les blessures. Samedi, ils pourront peut-être compter sur le retour au meilleur des moments de Yohan Beheregaray et d’Arthur Itturia pour venir renforcer ce secteur, tendu d’Achille des Auvergnats.

Pronostic : Qu’importe le résultat, ce qui est certain c’est que Chaban Delmas fera office de champ de bataille entre deux équipes au style de jeu plutôt opposé mais au niveau relativement proche. On peut s’attendre à ce que les locaux aillent chercher leurs adversaires dans le jeu d’avant, pour limiter le nombre de ballons exploitables par la ligne d’arrières. Devant leurs 5 000 spectateurs, les Bordelais partent tout de même favoris face à des Clermontois, certes plus expérimentés, mais qui cherchent encore à se rassurer.

  • Alexandre est étudiant en Master à AMOS Sport Business School. Passionné de sport, et particulièrement de rugby, il souhaite travailler dans le secteur de l’événementiel sportif. En parallèle, il développe son autre passion qu’est le journalisme, grâce à une page Instagram traitant de l’actualité sportive : "La Buvette Sport".

Vous pourriez aimer aussi

Club de rugby des Hurricanes de Delhi

L’Asie, futur eldorado du rugby ?

L’Asie est un terrain à conquérir pour le sport européen. A l’image des lucratives ...

Top 14 – Castres-Brive : A Castres, les essais adverses sont rares

Castres et Brive comptent parmi les meilleures défenses du Top 14. Avec seulement 17 ...

Top 14 – Clermont-Perpignan : l’historique des confrontations enfonce l’USAP

Les destins sont opposés entre Clermont et Perpignan, ces deux clubs historiques du Top ...