Top 14
Top 14

Toulon, Clermont : le bilan des 2 finalistes

Morgan Parra of Clermont during the the Top 14 Final between RC Toulon and Clermont Auvergne  at Stade de France on June 4, 2017 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

La finale de la semaine dernière vient clôturer une saison où Clermont aura été l’équipe française la plus en vue. Finalistes malheureux, les Toulonnais ont pourtant certainement trouvé leur voie sur cette fin de saison et l’exercice 2017-2018 s’annonce très intéressant pour eux.

Toulon : malgré la défaite finale, une fin de saison de bon augure pour 2017-18
Ce lundi doit être difficile à gérer pour les Toulonnais. Sans aucun doute les plus réguliers de la décennie (5 finales de Top 14 depuis 2012), ils viennent d’échouer pour la 4ème à un pas du bouclier de Brennus. Mais cet échec final ne doit pas effacer l’énorme réaction d’orgueil d’un effectif (6 victoires consécutives avant la finale) qui a été pas mal agité par 7 changements de staff. De bon augure pour la saison prochaine.

Clermont : une finale gagnée grâce à la défense

Une fois n’est pas coutume, Clermont s’est imposé grâce à sa défense. Après un début de match tonitruant (13 points marqués en 15 minutes) et dans les standards de l’équipe, les joueurs d’Azéma ont subi les assauts de Toulon : mais en se montrant intraitables en défense (208 plaquages à 87% de réussite) et en saisissant la moindre opportunité de marquer des points (17 points au pied), ils ont montré qu’ils étaient capables d’adapter leur jeu et de se montrer réalistes. Un titre largement mérité donc.

Clermont : une récompense à la constance et au jeu
2ème de la phase régulière, finaliste de la Champions Cup, Clermont fait un champion très logique. D’autant que l’équipe a développé tout le long de la saison un jeu très attrayant : avec 31 points marqués par match, elle finit avec la meilleure attaque de la saison et de très loin (La Rochelle, 2ème, est à 27 points) ; et la défense est loin d’être ridicule (4ème avec seulement 22 points encaissés). Ce titre, c’est aussi la prime à la constance puisque l’ASM s’est installé dans le top 2 dès la 4ème journée et n’en est jamais sorti par la suite.

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !