Top14 – Racing Métro : améliorer l’attaque

Le Racing a été en difficulté pendant les 3/4 de la saison dernière, ne dépassant jamais la 8ème place entre la 9ème et la 20ème journée. Mais le club francilien s’est réveillé au meilleur moment et a effectué une remontée fantastique pour finalement arracher une place de barragiste. Derrière, les Racingmen réussissait même l’exploit de s’imposer à Toulouse en match de barrage, avant de s’effacer face au futur champion Toulon.

Tout le long de la saison, la défense francilienne aura été exemplaire : seulement 17 points encaissés par match en moyenne (2ème meilleure défense) et surtout 11 points encaissés en moyenne à Yves du Manoir. Il s’agit d’un point fort à consolider pour la nouvelle saison qui démarre. Au contraire, l’attaque des hommes de Labit et Travers reste un mystère : avec un tel effectif, elle n’a été que la 11ème du Top14, avec notamment 1 seul bonus offensif décroché. Pour remédier à cette carence, le staff a fait venir 4 excellents trois quart : Johan Goosen (Cheetahs) partagera le temps de jeu avec Sexton en 10 ; Yoan Audrin (Montpellier) et Casey Laulala (Munster) postuleront pour un poste de centre déjà bien équipé (Chavancy, Roberts) ; Teddy Thomas, grand espoir venu de Biarritz, remplace Benjamin Fall à l’aile et Brice Bulin, qu’on ne présente plus, devrait s’installer à l’arrière.

Devant, Luke Charteris, excellent sauteur, arrive tout droit de Perpignan et Antonie Claasen et Thibault Dubarry auront fort à faire pour s’imposer en 3ème ligne où l’ensemble des hommes disponibles ont un niveau international ou presque (même si Antoine Battut, l’homme fort de la fin de saison, est parti).

Si le Racing trouve la clé offensive dès le début de saison, il risque d’être très dur à arrêter !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Bayonne : plus de joker à Jean Dauger

Bayonne-Lyon Les Bayonnais le savent : ils n’ont quasiment plus de joker à la ...

Toulon a du boulot en mêlée

La 2ème défaite consécutive à domicile de Toulon a eu le mérite de confirmer ...

L’axe 2-8-9-10-15 ne bouge pas au FCG et c’est bon signe !

Grenoble est le club dont l’effectif est le plus stable parmi tous les clubs ...