Top 14
Top 14

Un point sur les transferts pour la saison 21/22 (1/3)

Anthony JELONCH of Castres during the Top 14 match between Castres and Toulon at Pierre Fabre stadium on June 5, 2021 in Castres, France. (Photo by Laurent Frezouls/Icon Sport) - Anthony JELONCH - Stade Pierre Fabre - Castres (France)

BORDEAUX BEGLES

By Icon Sport – Francois TRINH-DUC – Paris La Defense Arena – Paris (France)

5 arrivées

Dimcheff (talonneur – SAXV) – Roussel (2ème ligne – USAP) – Vergnes-Taillefer (3ème ligne – Colomiers) – Trinh Duc (Ouverture – Racing92) – Mori (Zebre)

Un recrutement très léger avec un staff qui mise sur la continuité. Trinh Duc va apporter toute son expérience pour aider l’UBB à obtenir son premier trophée après deux finales perdues la saison dernière. Le club girondin a misé sur quelques joueurs de seconde zone en devenir qui auront l’occasion de progresser au contact des cadres.

7 départs

Deboulbes (Pilier-Retraite) – Flanquart (2ème ligne-Provence Rugby) – Higginbotham (3ème ligne-Retraite) – Tauleigne (3ème ligne-Montpellier) – Gorgadze (3ème ligne-Pau) – Botica (ouverture-Castres) – Delguy (Ailier-USAP)

Plusieurs départs importants pour venir alléger la masse salariale et le nombre de joueurs de l’UBB. Flanquart, Gorgadze ou Tauleigne, souvent blessés vont rejoindre d’autres horizons. Souvent remplaçants, Botica et Delguy ne devraient pas manquer à l’effectif girondins la saison prochaine qui gardera un effectif stable et ettofé. En revanche, le départ en retraite d’Higginbotham devra être compensé rapidement.

BRIVE

Paul Abadie (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport)

4 arrivées

Ratuva (2ème ligne-Scarlets) – Zafra (2ème ligne-Agen) – Sanga (demi de mêlée-Valence Romans) – Abadie (demi de mêlée-Agen)

Un recrutement très léger du côté de la Corrèze avec 3 joueurs qui connaissent bien le championnat de France. Des arrivées qui viennent compenser le départ de 3 deuxièmes lignes et de 2 demi de mêlée.

10 départs

Doge (pilier-Dragons) – Alkhazashvili (Talonneur-Nice) – Marais (2ème ligne-Retraite) – Malafosse (2ème ligne-Montauban) – Nansen (2ème ligne-Northampton) – Tskhadadze (3ème ligne-SAXV) – Blanc (demi de mêlée-Toulon) Delarue (demi de mêlée-Aurillac) – Dubreuil (demi de mêlée-Castanet) – Buliruarua (La Rochelle)

Quelques départs notables en revanche du côté de Brive avec notamment Julien Blanc (26 matchs la saison dernière) ou Buliruarua (4 essais en 22 tituarisations) qui manqueront sûrement à l’effectif briviste la saison prochaine. Le reste des départs constitue des joueurs qui entraient peu dans la rotation. Ce sera sûrement l’occasion pour le centre de formation de faire éclore quelques jeunes durant la saion.

CASTRES OLYMPIQUE

Quentin WALCKER (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

12 arrivées

Guillaumon (pilier-Montpellier), Walcker (pilier-Perpignan), Humbert (talonneur-Valence Romans), Hannoyer (2ème ligne-Valence Romans), Champion de Crespigny (3ème ligne-Sydney University FC) – Ben Nicholas (3ème ligne-Highlanders), Tukino (3ème ligne-Grenoble), Botica (ouverture-Bordeaux), Aguillon (Centre-La Rochelle), Zeghdar (Centre-Oyonnax), Raisuqe (Ailier-Nevers), Larregain (Arrière-Colomiers)

Un recrutement massif pour le Castres Olympique qui va fortement etoffer son effectif pour la saison à venir. 7 avants et 5 arrières viennent renforcer le groupe avec notamment la révélation au poste de pilier en ProD2 Quentin Walcker. Arrivé de Perpignan, le pilier français a connu sa première cape lors de la tournée d’été en Australie. Une belle prise pour le club tarnais. Derrière, c’est Pierre Aguillon, auteur d’une belle fin de saison qui vient renforcer le centre de l’attaque castraise tout comme les deux joueurs de ProD2 Antoine Zeghdar et Josaia Raisuqe, très en vue la saison dernière. Un recrutement quantatif mais aussi qualitatif pour le CO.

10 départs

Anthony JELONCH (Photo by Laurent Frezouls/Icon Sport)

Kotze (pilier) – Pointud (Pilier) – Rallier (Talonneur-Retraite) – Clerc (2ème ligne-Aix, prêt) – Vaipulu (3ème ligne) – Jelonch (3ème ligne-Toulouse) – Tatre (ouverture-Graulhet) – David (centre-Bayonne) – Vialelle (Centre-Oyonnax) – Battle (Ailier-Retraite)

Cette intersaison marque le départ de plusieurs joueurs emblématiques comme Rallier, Vaipulu, Vialelle ou Batlle. Le CO prend un nouveau départ à l’image aussi du départ de Anthony Jelonch à Toulouse. Titulaire à 16 reprises en Top 14, le gersois va laisser un vide au CO où il s’était imposé depuis plusieurs saisons.

CLERMONT

2 arrivées

Lavanini (2ème ligne-Leicester) – Hanrahan (Ouverture-Munster)

3 départs

Jennings (ouverture-London Irish) – Betham (ailier-Provence Rugby) – Nanai-Williams (Arrière-Toulouse)

Très peu de changement dans l’effectif clermontois cette saison. L’international argentin Lavanini va renforcer le paquet d’avant clermontois tandis que les départs sont à mettre au crédit des lignes arrière. Betham et Nanai Williams, installés dans la rotation clermontoise, font leurs valises.

Peter Betham et Tim Nanai-Williams (Photo by Romain Biard/Icon Sport)
Share with

Récents

Antoine Dupont à 7 pour la finale HSBC Seven à Madrid
Antoine Dupont fidèle à ses engagements fait bien partie de la délégation masculine de Rugby à 7 qui jouera la finale HSBC Seven du 31 mai au 2 juin à…
DECATHLON s’engage dans le rugby avec la marque aux 3 Kiwis
Il n’est pas évident d’imaginer d’emblée que le logo de la marque Canterbury se sont trois Kiwis. Un oiseau de Nouvelle-Zélande qui ne vole pas et reconnaissable à son long…
Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier 1996, sur la pelouse de l’ancien Arms Park de Cardiff…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier Brissart l’auteur de « l’Art de la guerre du Rugby ». Il…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours vrai, tant la dimension du combat est prépondérante sur le…

ON RECOMMANDE

Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours…
Le rugby français parvient à caser 55 dates de compétitions potentielles en..52 semaines !!!
Ce n’est pas nouveau, le calendrier du rugby professionnel est parfois étonnant, déroutant..Pour preuve, une année de coupe du monde…
Toulouse-Paris, tout les oppose !!!
Après l’intermède de la coupe d’Europe, revoilà le TOP 14 avec le choc des cultures entre le Stade Toulousain, 2ème…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !