Top 14 – Toulouse-Lyon : Toulouse en manque d’essais

Toulon - Toulouse

Bien que 5ème du Top14, le Stade Toulousain affiche l’un des plus mauvais bilans à domicile. Les Toulousains comptent déjà 2 défaites (contre Clermont et Grenoble) et n’ont pris qu’un seul bonus offensif. Sans conteste, ces 2 déroutes sont très pénalisantes et privent Dusautoir et ses coéquipiers d’une meilleure place au classement. Mais ce faible nombre de bonus offensif est tout aussi pénalisant : ce n’est pas un hasard si les 3 leaders du classement sont les équipes qui comptent le plus de bonus offensifs à domicile (entre 4 et 5 chacun). Que manque-t-il aux Hauts-Garonnais pour décrocher cette précieuse prime ?

En réalité, il ne faut pas chercher très loin. Depuis le début de saison, la défense fait le boulot (seulement 15 points encaissés en moyenne à domicile) : c’est donc bien l’attaque qui fait défaut. Les Rouge et Noir ne marquent que 22 points par match, ce qui les place au 13ème rang des attaques à la maison ! Pire, en 8 rencontres, ils ont planté 2 essais ou moins à 6 reprises (dont 3 matchs à 0 essai !) : mathématiquement, il leur était déjà impossible d’empocher le bonus offensif.

Lors du match aller face aux Lyonnais, Toulouse a signé l’une des rares victoires bonifiées à l’extérieur de ce Top 14 : l’équipe doit donc clairement viser ce même résultat chez elle. Cela lui permettrait d’effacer les doutes liés à ce manque de rendement offensif.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Perpignan piétine à Bourgoin

C’est un peu une surprise notamment après sa victoire sur Toulouse mais Perpignan a ...

Toulouse – Agen : les moments d’absence toulousains, un problème de maturité ?

Les moments d’absence de Toulouse Contre La Rochelle, les Stadistes menaient 33-7 à la ...

Picamoles, Priso : ils se régalent sur la scène européenne

Montpellier : pas de panique, Picamoles reste le King Vous êtes restés inquiets de ...