Top 14 – Toulon-Racing Métro 92 : Toulon a l’avantage de l’attaque

Grâce notamment à une fin de saison en boulet de canon, Toulon a conclu la phase régulière dans le Top 3 des statistiques de base. Ainsi, tout comme sa défense, l’attaque toulonnaise est l’une des meilleures du Top 14 : la 2ème exactement, derrière Montpellier, avec 660 points marqués, soit 25 points marqués par match en moyenne. Et c’est bien sur cette dimension que le club varois prend l’avantage sur le Racing Métro. En effet, l’attaque aura été le véritable point faible du club francilien cette saison : il ne se classe que 11ème attaque, devançant à peine Oyonnax ou Bayonne avec  18 points marqués par match en moyenne. Et encore, avant l’électrochoc de la nouvelle année 2014, cette moyenne était bien plus mauvaise : ainsi, sur les 16 premières journées, les Racingmen n’ont dépassé la barre des 20 points qu’à 3 reprises ! Pire, ils ont dû attendre la 24ème journée pour décrocher leur premier bonus offensif.

A côté, le RCT et ses 5 bonus offensifs fait figure de monstre. Bien évidemment, Giteau, meilleur marqueur d’essai du club, et ses coéquipiers ont été bien plus souvent à dame que leurs adversaires : 54 fois contre seulement 32. Mais ils gagnent également la bataille des buteurs puisque les botteurs varois ont converti 90 pénalités et 41 transformations contre seulement 82 pénalités et 19 transformations côté Racing. Entre ces deux attaques, il y a un monde !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Une petite tête pour Toulouse

Les Toulousains et les Bordelais nous ont offert un beau match de rugby avec ...

Top 14 : Des victoires, pas d’essais !

La finale du championnat de France a vu la victoire, habituelle maintenant, de Toulouse ...

Oyonnax doit effacer le traumatisme du match aller

Hasard du calendrier, l’USO se retrouve à affronter entre janvier et mi-mars 5 des ...