Top 14 – Toulon – Castres : un barrage en jeu

Il faudrait un concours de circonstances catastophique pour que le Rugby Club Toulonnais soit éliminé des barrages avec ses dix points d’avance sur le 7e et dernier candidat possible, le Stade Français. Cependant, cela n’est pas impossible et comme les Toulonnais recevront Toulouse le 5 mai avant de conclure avec un déplacement au LOU, qui n’espère plus rien sinon finir à l’orgueil, il leur faudra prendre ce match très au sérieux.

Pour les Castrais, le problème est tout autre, ils sont 6e, et donc le dernier club qualifié pour les barrages, et sont talonnés par un Stade Français qui, bien qu’à six longueur, n’a pas abdiqué dans la course finale vers la qualification. De plus, ils vont recevoir, lors des 25e et 26e journées, l’ASM, club en forme du moment, puis l’Aviron Bayonnais dans un match qui sera peut-être celui de la survie pour les Basques.

Les Varois, qui viennent de subir deux défaites à l’extérieur, auront à cœur de se racheter devant leur public exigeant. Les Tarnais, quant à eux, devront dresser un barrage devant la furia toulonnaise afin de préserver leurs chances. Le match risque donc d’être très serré et le résultat incertain jusqu’à la fin.

Le pari de branchezrugby : Toulon 18 – Castres 16

Crédit photo : AFP

  • Alain Ortega

    Troisème ligne aile - né le 29/10/1961 (56 ans) à Paris - 1,85 et 90 kgs - clubs : RCC (La Courneuve), CSBM (Le Blanc-Mesnil), Club de Libreville (Gabon) - Equipe universitaire de Paris VIII - vice-champion de France universitaire de Jeu à XIII en 1983.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 : Toulon-Biarritz : pas de miracle à espérer

Bien sur Toulon n’a pas cette saison le même rendement en Top 14 que ...

Recrutement au compte goutte

C’est vrai que c’est le plus gros budget du Top 14 loin devant certains ...

Journée 4 : un nouveau week-end de folie ? – part. 1

Après une 3ème journée de folie (3 victoires à l’extérieur, des « petits » qui se ...