Top 14 – Racing Métro 92-Lyon : Manque de rendement offensif au Racing

On n’en est qu’à 1 mois de compétition et pourtant le Racing montre déjà des signes de faiblesses offensives. Comme la saison dernière, cela ne l’empêche pas de signer de belles performances (victoires à Montpellier et face à Toulon) mais il y a quand même de quoi s’inquiéter : les Franciliens ont la plus mauvaise attaque du Top 14, avec seulement 16 points marqués par match en moyenne (ils se sont certes déplacés 3 fois). Ils n’ont marqué que 5 essais et 8 petites pénalités (plus faible totaux également). Le seul match à domicile a été plutôt une réussite (victoire face à Toulon), mais le rendement offensif n’est pas encore au rendez-vous : 17 points marqués, dont 2 essais.
En face, le LOU pointe au 11ème rang des attaques, avec 20 points marqués en moyenne. Après une année de tous les records en Pro D2, on a craint pour l’adaptation des Lyonnais, surtout après le match à 0 essai perdu à Bordeaux (défaite 18-9). Pourtant, ils ont réussi à planter 2 essais à Jean Bouin face au Stade Français (défaite 23-20) et ont fini leurs 2 matchs à domicile à 24 et 26 points (2 victoires).
On espère voir du jeu à Yves-du-Manoir, mais malheureusement, le Racing ne semble pas encore avoir trouvé son rythme offensif, d’autant plus qu’il y a pénurie de demi d’ouverture (Sexton et Goosen sont indisponibles).

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Oyonnax – Toulouse : Toulouse peut le faire

C’est sur ce match que Toulouse va jouer sa fin de saison. Malgré de ...

La méthode Urios en quelques chiffres

Avec 3 petits points de retard sur l’UBB qui se déplace à Montpellier, Castres ...

Top 14 – Toulon-Castres : Kockott-Wilkinson, le duel

Sur l’ensemble de la phase régulière, Toulon a marqué 25 points par match en ...