Top 14 : O Toulouse… on se réveille ?!

Toulouse-Paris
C’est la crise à Toulouse ! Un peu comme l’année dernière à la même période, les hommes d’Ugo Mola peinent à imposer leur jeu. Et les leaders sont en difficulté : les trentenaires Dusautoir ou McAlister n’y sont pas, Bézy a du mal à confirmer son potentiel, les recrues internationales n’apportent pas assez… Une victoire contre Paris est impérative pour remettre tout le monde sur de bons rails.
Du côté du Stade Français, on souffle le chaud et le froid : excellents à domicile, les Parisiens sont plus limités en déplacement. Mais dans les 2 cas, ils peuvent compter sur un Geoffrey Dumayrou en forme internationale. L’ex-Montpellierain réalise en effet un début de saison canon : 3 essais marqués, 41 plaquages réussis et 180 mètres parcourus. Alors, peut-être une sélection pour la Tournée d’automne ?

Montpellier-Brive

Après le Montpellier flamboyant, voici le Montpellier réaliste. A Bayonne, l’équipe a misé uniquement sur une bonne conquête et le froid réalisme de son buteur. Et cela a payé ! Cela prouve, s’il était encore nécessaire de le démontrer, que le MHR est une équipe très complète, tactique et compétitive dans toutes les configurations de match. Cette rencontre face à Brive sera l’occasion d’observer la mêlée montpelliéraine face à un adversaire atypique dans ce secteur.
Car Brive vit un véritable paradoxe dans ce secteur de jeu depuis le début de saison : les Corréziens perdent beaucoup de ballons sur leurs propres mêlées (8 au total, soit presque 2 par rencontre) mais dans un même temps sont ceux qui en ont gagné le plus du championnat sur introduction adverse (10), juste derrière Clermont. Quand on connaît l’importance de ces turnovers, cela fait du CAB un adversaire à la fois dangereux et fragile.

Toulon-Clermont
Le début de saison de Clermont est impressionnant ! Malgré 3déplacements dès les 3 premières journées, les Auvergnats sont en tête du championnat. Mieux, ils sont invaincus. Ce premier gros choc à l’extérieur est donc très intéressant : une victoire propulserait déjà l’ASM au rang de favori numéro 1 pour la qualif’. Pour signer un tel exploit, l’équipe pourra s’appuyer sur le point faible de Toulon : la défense.
Les Varois sont en effet étonnamment fragiles dans ce secteur : ils n’affichent ainsi que la 13ème défense du championnat.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

L’UBB est devenu plus pragmatique, pas Grenoble

Sur les saisons précédentes, Grenoble et Bordeaux, coachés par deux anciens talonneurs, ont eu ...

Bayonne – Stade Français : les Parisiens doivent maintenir la dynamique

Entre un Bayonne quasiment condamné et un Stade Français quasiment sauvé, ce match pourrait ...

Clermont

Top 14 – Clermont-Oyonnax : la défense, secret de leur réussite

En championnat comme sur la scène européenne, la défense clermontoise est impressionnante : le ...