Top 14 – Montpellier-Bayonne : c’est la faute à l’attaque !

Il existe une même raison pour laquelle Montpellier se retrouve en difficulté pour la qualification et Bayonne est une nouvelle fois à la lutte pour le maintien : le manque de rendement offensif !

Cela fait maintenant des années que l’Aviron manque d’ambition quant à la mise en place d’un jeu résolument ouvert. Même si la récente performance contre Grenoble nous fait quelque peu mentir (6 essais marqués sur ce match), il suffit de regarder les statistiques sur l’ensemble de la saison pour mettre le doigt sur ce mal profond : avec 19 points marqués par match, les Basques n’ont que la 13ème meilleure attaque du championnat ; ils n’ont planté que 34 essais, soit presque 2 fois que Toulon, leader sur cette statistique ! Pire, en déplacement, la moyenne de points descend à 15 !

Du côté de Montpellier, c’est un peu mieux, avec une moyenne générale de 20 points marqués par rencontres. Mais cela reste très en-dessous des saisons précédentes où le MHR, dominant cette statistique, faisait partie des favoris pour le titre. Cette baisse se traduit directement sur le nombre de bonus offensifs décrochés : seulement 2 depuis le début de saison. On est loin du total de Toulon (6) ou du Stade Français (5). Si on avait ressenti un léger mieux à domicile contre Lyon puis face au Racing, les Montpelliérains ont replongé à Brive (10 points marqués seulement). A Bayonne d’en profiter pour ramener un point de bonus défensif !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Sévère empoignade en vue au Hameau !

Les dernières confrontations entre Pau et Toulon sous le beau ciel palois ont accouché ...

Top 14 : Toulouse champion une 19ème fois

Toulouse en dominant samedi Toulon 18 à 12 a remporté son 19ème titre de ...

Top 14 – La Rochelle-Bayonne : la défense bayonnaise en progression

La Rochelle et Bayonne sont 2 concurrents directs pour le maintien. Les 2 équipes ...