Top 14 – Montpellier-Bayonne : Deux attaques, un fossé

Bien des choses distinguent Montpellier de Bayonne, mais il en est une qui est particulièrement marquante : l’attaque. Sous la direction de Galthié, Montpellier a réellement fait de l’attaque une priorité et cela se traduit en termes statistiques : le MHR est l’un des clubs qui a pris le plus de bonus offensifs (5 au total, juste derrière Clermont, Castres et Toulouse qui sont à 6 bonus). L’attaque du club est la 3ème meilleure du championnat, avec 24 points marqués par match. Ce jeu offensif est particulièrement marqué à Yves-du-Manoir : Pélissié et son équipe y  marquent en moyenne 32 points par match (3ème attaque à domicile). Ils ont même conclu 4 de leurs 11 matchs avec plus de 40 points marqués. En comparaison, l’attaque de Bayonne est extrêmement faible : avec 15 points marqués en moyenne, elle est l’avant-dernière du championnat. Surtout, les Bayonnais sont incapables de proposer du jeu à l’extérieur : ils ne marquent que 8 points par match en déplacement (plus petit total du Top14). Sur tous les matchs joués à l’extérieur, l’Aviron n’a marqué au maximum que 16 points !

Pire, depuis le début de saison, les Montpelliérains ont marqué presque 2 fois plus d’essais que les Bayonnais : 43 essais contre 22 ! Quand il y a un tel monde entre 2 attaques, on ne peut pas croire à une surprise.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Une victoire pour effacer les emmerdes ?

Après un premier match complètement raté à domicile (44 points encaissés face à Clermont), ...

Top 14 – Brive en danger

Alors que rien n’est joué dans la course aux demi finales  en tête du ...

La Section recrute des combattants

Antoine Erbani, un combattant débarque à Pau Capitaine emblématique du SUA, Antoine Erbani a ...