Top 14 – les transferts : Thomas Ramos, le top buteur revient à Toulouse

Toulouse : Thomas Ramos, de retour avec une énorme saison de Pro D2
Certainement, la révélation de la saison, Top 14 et Pro D2 confondus ! Thomas Ramos a été d’une rare efficacité face aux perches pour un joueur de cet âge (21 ans) : avec 347 points marqués sur la saison, il a tourné à 14,5 points par match. Il a en plus énormément joué (25 matchs dont 24 comme titulaire) et a montré un vrai talent offensif (5 essais marqués). Soit le Stade Toulousain a eu le nez très fin en envoyant l’arrière se forger un caractère et une solide expérience en Pro D2, soit il s’est complétement planté et reviens sur son erreur cette année en le réintégrant au sein de son effectif. Nous ne le saurons jamais. Ce qui est certain, c’est qu’avec un Médard en perte de vitesse, un McAllister parti, un duo Doussain/ Bézy en difficulté face aux perches, Ramos aura une carte à jouer.

Racing 92 : Louis Dupichot, des énormes progrès mais il manque encore les essais

Louis Dupichot est, à l’image des Lacroix ou Rattez, la preuve que le rugby français est capable de produire de bons ailiers. A Pau, le numéro 14 s’est régalé et a enchainé les matchs : en 17 rencontres, il a parcouru 531 mètres, pour 10 offloads et 7 franchissements. Mais comme les autres joueurs cités, Dupichot doit encore progresser sur la finition : 4 essais marqués, c’est encore un peu faible. De retour au Racing 92, s’il arrive à progresser sur ce point, nul doute qu’on le verra très prochainement en équipe de France.

Pau : Adrien Planté, 32 ans et toujours autant de cannes
Avec le départ de Dupichot, la Section Paloise avait besoin d’un nouvel ailier. Le staff béarnais a jeté son dévolu sur Adrien Planté. L’expérimenté trois-quart, passé par Perpignan et le Racing 92, sort d’une saison où il a finalement pas mal joué avec Clermont (16 titularisations). Face à une rude concurrence (Strettle, Raka, Nakaitaci, Abendannon, etc.), Planté s’est toujours montré à son avantage lorsqu’il était sur la pelouse : 632 mètres parcours et 7 franchissements en 17 matchs. A 32 ans, il a encore de sacrées cannes et il sera un des joueurs clés du club béarnais.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...