Top 14: les jeunes joueurs qui vont exploser cette année !

Toulon : Louis Carbonel doit confirmer les promesses du mondial U20

Louis Carbonel a réalisé un mondial U20 monstrueux : excellent buteur (il a fini meilleur réalisateur avec 60 points marqués), il a également parfaitement conduit le jeu de son équipe et multiplié les initiatives (5 percées). A 20 ans, le jeune ouvreur a un coup à jouer cette saison avec Toulon, même si la concurrence est rude : mais Trinh-Duc et Belleau risquent d’être appelés en équipe de France donc les occasions de jouer ne manqueront pas.

Toulouse : le staff toulousain a pleinement confiance en Romain N’Tamack

Romain N’Tamack est la star de la nouvelle génération. Très attendu, le joueur d’à peine 19 ans n’a joué que 6 matchs de Top 14 l’an dernier (dont 3 comme titulaire). Mais Doussain parti, le champion du monde se retrouve désormais numéro 2 dans la hiérarchie des ouvreurs du Stade Toulousain, derrière Holmes : preuve de la confiance du staff toulousain. Capable de buter, N’Tamack est un joueur capable de faire des différences en affrontement direct, de créer des brèches. Sa gestion des matchs et son leadership s’est également affirmé pendant le mondial 2018.

Romain N Tamack of Barbarians during the test match between Barbarians and Maori All Blacks at Stade Chaban-Delmas on November 10, 2017 in Bordeaux, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport)

Racing 92 : Jordan Joseph, 17 ans, est-ce trop jeune pour découvrir le Top 14 ?

Jordan Joseph est un phénomène. Tout juste âgé de 17 ans, doublement surclassé, il a été désigné meilleur joueur du mondial U20. Il a intégré cette saison l’effectif du Racing 92. La question qui se pose naturellement est : « est-il trop jeune pour débuter en Top 14, surtout sur un poste aussi stratégique que celui de numéro 8 ? ». Etant donnés ses capacités et son physique (1m88 pour 115kg), Joseph peut être testé dès cette saison. D’abord, l’effectif du Racing 92 n’est finalement pas si riche que cela en 3ème ligne centre (Claassen est d’ailleurs le seul 8 de métier, même si Sanconnie et Nakarawa peuvent dépanner). Ensuite, de nombreux 3èmes lignes devraient être appelés en sélection ce qui devrait ouvrir quelques feuilles de match au jeune joueur.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 Stade Français Brive : Paris a faim

On espère pour eux que les joueurs du Stade Français ont regardé le match ...

Top 14 : Stade Français – Toulon : Paris pour rester dans les six

Le Stade vient de se faire surprendre à demi par un vaillant adversaire  bordelais, ...