Top 14 : les 2 plus beaux styles de jeu de retrouvent (enfin) en finale

Cette finale 2019 est (enfin) une opposition entre les 2 attaques les plus séduisantes du championnat. Avec des styles différents (plutôt l’évitement pour Toulouse vs la puissance pour Clermont), le Stade et l’ASM ont illuminé le Top 14 tout le long de la saison. Les 2 clubs ont marqué en moyenne 32 points par rencontre (très loin devant la 3ème meilleure attaque) : si Toulouse a marqué plus d’essais (106 vs 95), Clermont a pu s’appuyer sur davantage de buteurs (Laidlaw, Parra et plus rarement Lopez). Dans un match qui sera forcément plus fermé que ceux de la phase régulière, le duel de buteurs (Laidlaw vs Ramos) sera justement un point clé.

La bataille des 3èmes lignes

Pour autant, les défenses des 2 équipes ne sont pas des passoires. Elles ont d’ailleurs montré sur ces demi-finales qu’elles n’avaient elles aussi que peu d’équivalent dans notre championnat. Et dans ce secteur de jeu, les 3èmes lignes toulousaines et clermontoises sont souvent au premier plan. La semaine dernière, Elstadt et Cros ont écoeuré à eux-seuls les attaquants rochelais avec pas moins de 46 plaquages réalisés (à plus de 90% de réussite). Côté clermontois, le trio Lee-Laprandry-Iturria en a totalisé 41, avec un 100% pour les 2 premiers cités ! 

(R-L) Francois Cros of Toulouse and Frederico Nicolas Sanchez of Stade Francais Paris during the Top 14 match between Stade Francais and Stade Toulousain on March 3, 2019 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)
  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous devriez aussi aimer

Bayonne, Toulon : ils ont signé une entrée francassante… explications !

Les jeunes centres toulonnais se régalent aux côtés de Savea Après sa solide victoire ...

Finale Top 14 : la fougue toulousaine aura-t-elle raison de l’expérience clermontoise ?

Toulouse, bête noire des Clermontois lors des finales Cette finale inédite (puisqu’elle opposera pour ...