Top 14 – Le point sur le classement après la trêve Européenne (3/3) – La Rochelle, Paris, Racing, Toulouse

Après une trêve européenne de deux semaines, BranchezRugby.fr vous propose un bilan de cette première partie de saison, en comparant notamment la situation de chaque équipe par rapport à son parcours de l’année précédente. Entre parenthèse dans chaque article vous retrouverez la différence au classement par rapport à la saison 2022-2023 après 12 matchs de Top 14. Comparez et jouez également avec nous et donnez-nous votre pronostic 2022-2023 après ce début de saison plein de surprises.

Aujourd’hui, zoom sur le TOP 4 du classement où le Stade Français et le Racing 92 figurent aux côtés des deux favoris : le Stade Toulousain et La Rochelle.

La Rochelle – 4ème (+1) – 31 points

Ulupano SEUTENI (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

Avec 4 victoires sur les 5 premiers matchs, La Rochelle avait réalisé une entame de saison parfaite. Les hommes de Ronan O’Gara ont ensuite baissé de régime et la défaite à domicile contre la Section Paloise entache un peu le bon parcours des maritimes.

L’arrivée d’Antoine Hastoy a amené plus de sérénité et de réussite face aux perches. Eloigné des terrains quelques semaines, le béarnais a joué 8 matchs avec le Stade Rochelais cette saison pour 74 points marqués. A l’image de Thierry Paiva, Yoan Tanga ou Ulupano Seuteni, les recrues ont apporté encore un peu plus de profondeur à l’effectif des maritimes.

Le Stade Rochelais est en route pour jouer le titre une fois encore !

Stade Français – 3ème (+7) – 32 points

Sekou MACALOU et Lester ETIEN (Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Le renouveau du Stade Français est en marche ! Gonzalo Quesada a réussi son objectif de replacer son équipe dans le haut de tableau. Ils gagnent 7 places par rapport à la dernière saison. Le recrutement malin et intelligent de joueurs comme Peyresblanques, Habel Kueffner, Hirigoyen ou l’expérimenté Morgan Parra ont apporté beaucoup de stabilité à l’effectif parisien.

2ème meilleure défense du championnat, les parisiens encaissent seulement une moyenne 18 points/match et moins de 2 essais/match. Sûr sur ses fondamentaux, le Stade Français doit continuer sur sa lancée pour retrouver les phases finales en fin de saison.

Racing 92 – 2ème (+6) – 35 points

Finn Russell (Photo by Loic Cousin/Icon Sport)

C’est l’une des belles surprises de la saison ! La Racing 92, en dedans depuis quelques saisons, retrouve le haut de tableau. 8ème l’an passé après 12 matchs, le Racing 92 est cette fois-ci dans le duo de tête avec une série de 5 victoires consécutives en Top 14. Malgré plusieurs départs importants à l’intersaison (Teddy Thomas, Yoan Tanga, Maxime Machenaud, Kurtley Beale…), les hommes de Laurent Labit ont réalisé une très bonne première partie de championnat.

Finn Russell, deuxième réalisateur du Top 14 avec 131 points, marque de son empreinte une équipe qui joue bien au rugby. En témoigne les 356 points inscrits faisant du Racing la meilleure attaque du Top 14.

Stade Toulousain – 1er (+1) – 40 pts

Thomas RAMOS (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Le Stade Toulousain est encore et toujours le grand favori de ce championnat de Top 14. L’an dernier, après 12 matchs, les Rouges et Noirs comptaient exactement le même nombre de point mais pointaient à la deuxième place. Cette année, c’est dans la peau de leader que le Stade Toulousain termine la trève « Coupe d’Europe ».

Seulement 3 défaites pour 8 victoires et 6 points de bonus engrangés à presque mi-parcours. Une réussite symbolisée par un homme, Thomas Ramos, qui a assuré l’intérim à l’ouverture en l’absence de Ntamack, et qui fait parler son pied droit tous les week-ends. Avec 123 points, il est le 4ème meilleur réalisateur du championnat.

En l’absence des internationaux pendant le Tournoi, le Stade Toulousain va devoir se montrer solide pour rester dans les deux premiers en fin de saison.

  • Jean est étudiant en Master 2 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL. Il est passionné de rugby et de corrida. Au cours de ses études, il a notamment développé un site d'information dans ce domaine, Mundillo Taurino. Il s'intéresse particulièrement à tous les aspects de développement de la dimension performance des sports.

Vous pourriez aimer aussi

Et à la fin c’est La Rochelle qui l’a largement emporté

La Rochelle a largement dominé sa bête noire dans le TOP 14 à savoir ...

Si Bayonne l’emporte à Bordeaux

Si Bayonne l’emporte à Bordeaux, les bayonnais pourraient en ce début d’année se hisser ...