Top 14 – Journée 14 : les pronostics de branchezrugby

Toulouse-Racing Métro 92 : En gagnant lors du Boxing Day, Toulouse, 8ème, réaliserait un beau rapproché sur son adverse (qui le précède de 8 points tout de même) et surtout aurait l’occasion de doubler Grenoble et Montpellier, respectivement 5ème et 6ème, tous deux en déplacement ce week-end. Les Rouge et Noir n’ont plus de joker à domicile. Le Racing, de son côté, reste sur 3 victoires consécutives et a pris minimum 1 point sur chacun de ses 3 derniers déplacements.
Victoire de Toulouse sans bonus offensif – Bonus défensif pour le Racing.

Bordeaux-Brive : L’UBB doit impérativement se refaire. Le club girondin reste sur 4 défaites consécutives et a notamment connu sa première défaite à domicile : cela correspond à un ralentissement de l’attaque bordelaise. Cette dernière aura très certainement à cœur d’offrir à ses supporters un spectacle comparable aux matchs automnaux. Brive, qui reste sur 1 victoire et 1 bonus défensif à l’extérieur, pourrait en faire les frais.
Victoire de Bordeaux avec bonus offensif – Pas de bonus défensif pour Brive.

Castres-Montpellier :
Montpellier a enfin pris un peu d’air le week-end dernier en gagnant contre Toulouse. Castres reste au contraire dans sa crise (4 défaites sur les 5 derniers matchs), même si le club est loin d’être condamné. Après déjà 2 défaites à domicile, le CO n’a quasiment plus le droit à l’erreur s’il veut se maintenir, d’autant plus que son bilan à l’extérieur est catastrophique. Le MHR est un adversaire redoutable, qui affiche déjà 2 victoires à l’extérieur.
Victoire de Castres sans bonus offensif – Pas de bonus défensif pour Montpellier.

La Rochelle-Grenoble : Malgré son classement (13ème), La Rochelle est une équipe joueuse mais peut-être encore trop inexpérimentée en Top 14 : son manque de discipline la pénalise souvent. A domicile, les joueurs de Collazo ont fait chuter quelques jolis noms (Toulouse et Montpellier notamment) mais sont également passés à côté de certains matchs (défaite contre l’UBB et match nul contre Bayonne). Le FCG est une équipes les plus joueuses également : cela paie souvent (contre La Rochelle à l’aller par exemple, ou à Toulouse), mais parfois cela peut devenir catastrophique (à Toulon ou Castres, ou contre le Stade Français samedi dernier).
Victoire de La Rochelle avec bonus offensif – Pas de bonus défensif pour Grenoble.

Oyonnax-Bayonne : Voilà 2 clubs qui commencent, tout doucement, à prendre leurs distances avec la zone de relégation, s’appuyant tous les 2 sur un gros pack et une bonne défense. Cette saison, l’Aviron n’a lâché aucun match à l’extérieur : seul le CO a pris de bonus offensif face aux Bayonnais. Malgré 2 défaites (contre Clermont et Toulouse), l’USO réalise de belles choses à Charles Mathon, avec notamment des victoires bonifiées contre le Stade Français et Grenoble. D’un niveau équivalent, les clubs pourraient bien se neutraliser : sur recommandation de Paul Erbinartegaray, capitaine de l’équipe des moins de 10 ans de l’Aviron, c’est le pari de la journée.
Match nul entre Oyonnax et Bayonne.

Lyon-Clermont : Très ambitieux, Lyon va devoir commencer par batailler pour le maintien cette saison. A domicile, les Lyonnais ont profité d’un calendrier plutôt favorable (réceptions de Brive, Oyonnax, Castres et Bayonne pour commencer) pour emmagasiner des points. Dès que les adversaires sont montés d’un cran, cela est devenu plus compliqué : défaite contre Toulouse puis bonus défensif concédé au MHR. Clermont a, de son côté, perdu de sa superbe en déplacement et est en recherche d’une nouvelle performance hors de ses bases.
Victoire de Clermont sans bonus offensif. Bonus défensif pour Lyon.

Stade Français-Toulon : Le Stade Français est le seul club encore invaincu à domicile et attend bien le rester. Mais le RCT sera animé d’un esprit de revanche, après la défaite 28-24 lors de la phase aller. Les Varois se sont jusqu’alors imposés uniquement chez des mal-classés (à Bayonne, Brive et Oyonnax) et sont donc à la recherche d’une performance chez un gros. L’an dernier, les Parisiens avaient fait chuter Toulon plutôt facilement, 23-0, mais ils s’étaient fait complément déborder il y a 2 ans (défaite 43-11). La victoire passe par une excellente performance défensive.
Victoire du Stade Français-Pas de bonus défensif pour Toulon.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Top 14 – Bordeaux-Montpellier : des attaques en rôdage

L’UBB et Montpellier ont développé, la saison dernière, parmi les jeux les plus attrayants ...

Top 14 – Clermont-Toulon : Clermont a la plus grosse attaque

Après deux week-end consacrés au Tournoi des 6 Nations, le Top 14 reprend ses ...