Top 14 – Grenoble-Biarritz : Enfin un bonus offensif pour Grenoble ?

En deux matchs consécutifs au Stade des Alpes, Grenoble affronte les deux extrêmes du classement : les Grenoblois ont déjà fait le plus dur en tombant le leader, Clermont. Le club reçoit donc ce week-end la lanterne rouge, Biarritz. L’objectif pour le FCG sera de confirmer l’exploit de samedi dernier. Toutes les victoires de l’équipe de Landreau s’apparentent à un exploit, tant elles sont acquises dans la douleur et le suspense. Contre Clermont, Grenoble a encore une fois fait preuve d’un mental incroyable, en plantant l’essai décisif à la 68ème minute. Pilonnés durant les 10 dernières minutes, les Grenoblois n’ont pas cédé et ont gardé leur victoire grâce à un essai refusé aux Clermontois dans les dernières minutes. Après une sévère défaite à Bordeaux-Bègles, le FCG repart donc de l’avant et préserve son invincibilité à domicile. Le club en est quand même à 4 victoires en 5 matchs. Une autre illustration de la petitesse des victoires de Grenoble : malgré son invincibilité, le club a le plus petit différentiel de points à domicile du Top14 (+5), en dehors de Biarritz. En effet, les Grenoblois n’ont que la 11ème attaque à domicile (21 points marqués) et la 10ème défense (16 points).

A domicile, le FCG a gagné 3 matchs de 3 points ou moins, 4 de 7 points ou moins et seul Oyonnax n’a pris le bonus défensif. Le club alpin n’a logiquement pris aucun bonus offensif à domicile. L’enjeu du match est peut-être là, débloquer enfin le compteur sur les bonus offensifs.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 : Montpellier-Biarritz : deux positions à conforter

Match à enjeu à Montpellier. Même si Biarritz se déplace dans une position un ...

Antoine Hastoy – Pau : un ouvreur doté d’un talent offensif rare… et buteur

Formé au club et à seulement 22 ans, Hastoy s’impose à l’ouverture de la ...