Top 14 – Festival offensif ce week-end !

38 essais marqués ce week-end, soit une moyenne de 5,4 essais par match (contre 4,6 depuis le début de saison) : un total record sur cette saison et même sur la saison précédente.
Seuls les supporters du Stade Charles-Mathon (pour le match Oyonnax-Clermont) n’ont pas eu droit à un minimum de 4 essais marqués. Il faut dire que les Clermontois continuent d’appliquer, à l’extérieur, une stratégie défensive qui leur apporte d’excellents résultats : 3 victoires en autant de déplacements, seulement 8 points encaissés par match en moyenne et un seul essai encaissé au total.

Ce week-end, les autres équipes avaient décidé d’envoyer du jeu à l’extérieur, mais cela n’a pas payé contrairement aux journées précédentes (9 victoires à l’extérieur en 42 matchs disputés jusqu’alors, soit un ratio record de 21%) : au final, une victoire (Clermont) et un bonus défensif (décroché par le Racing à Grenoble) pour les équipes en déplacement.
Premier exemple : le Stade Toulousain démarrait tambour battant son match à Jean Dauger, avec des intentions résolument offensives (10 points marqués dans le 1er quart d’heure). Mais rapidement sanctionnés d’un carton rouge, les Rouge et Noir finissaient la partie avec un sévère 35-19 et concédaient même le bonus offensif aux Bayonnais.

Le déroulement du match LOU-Castres est relativement identique : Castres marquait dès la 3ème minute et se permettait même de mener à la mi-temps. Mais le réveil des Lyonnais (3 essais marqués entre la 45e et la 65e minute) laissait les Castrais sans voix et les privait de bonus défensif.
A Mayol, Montpellier n’était mené que de 3 points à la mi-temps et avait déjà marqué 2 essais. Mais le RCT a alors mis un coup d’accélérateur fatal au MHR, qui encaissait 3 essais en 2nde mi-temps, sans en marquer un seul.

Brive, de son côté, s’est rassuré après 2 défaites à domicile en dominant l’UBB. Le retour des Girondins en fin de partie a malgré tout du inquiéter les supporters comme les joueurs corréziens : après 14 points encaissés entre la 67e et 77e minute, le CAB a su stopper l’hémorragie dans les dernières minutes pour maintenir les joueurs d’Ibañez en dehors du bonus défensif.

La palme du meilleur finish de la semaine revient quand même au Racing Métro : dominés par un FCG toujours aussi séduisant, les Racingmen s’en sont d’abord remis à la botte de Goosen (20 points marqués par le Sud-Af’) avant d’arracher le bonus défensif à la toute dernière minute.

Finalement, le match le plus déséquilibré aura été le Stade Français – La Rochelle : 7 essais pour Paris, 1 seul pour La Rochelle (marqué à la dernière minute). La Rochelle continue de jouer à l’extérieur, mais cela ne paie toujours pas.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français

Toulon-Stade Français sera l’autre rencontre à suivre de cette troisième journée pour plusieurs raisons. ...

Castres-UBB : la rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les deux clubs ...