Top 14 – en hiver, on est bien à la maison

Décidément, la période de transition entre 2014 et 2015 n’est pas propice au jeu, ni aux victoires à l’extérieur. Après une 14ème journée à seulement 16 essais marqués (plus faible total de la saison), ce week-end a été tout aussi faible offensivement, avec seulement 17 essais. Autre signe de ce manque de jeu : seule l’équipe de Grenoble a pris le bonus offensif. Autre constat, pour la 2ème fois consécutive, aucun club ne s’est imposé à l’extérieur.

Ce week-end a extrêmement mal débuté. Vendredi, le LOU s’est imposé difficilement face à Paris, dans un match au score très faible (12-9, avec 2 essais de Ratuvou pour Lyon). Les Parisiens ont joué toute une mi-temps à 14 mais ont malgré tout longtemps espéré la victoire : ils abandonnent finalement la place de leader à l’issue de cette journée. Lyon enchaine une 2ème victoire face à un gros du Top 14 et se sort de la zone rouge. La rencontre suivante entre le Racing et l’UBB s’est achevée sur le même score, mais sans le moindre essai. Dans de très mauvaises conditions climatiques, ce duel entre prétendants aux qualif’ s’est réduit, en terme de scoring, à un face-à-face Machenaud-Beauxis. Les Bordelais peuvent nourrir quelques regrets tant leur prestation dans le combat a été bonne : ils restent quand même dans les 6. Les Racingmen se rapprochent sérieusement du trio de tête !

A Amédée Domenech, Gaetan Germain a marqué la totalité des points de son équipe : Brive s’impose assez facilement 25 à 9 face à Bayonne. Dans le coup avant de prendre un carton jaune à la 60ème, les Bayonnais ont fini par craquer : ils reculent de 3 rangs et sont désormais relégables. Brive ne pointe qu’à 2 points de Toulouse. L’autre duel de mal-classés a vu les Castrais disposer facilement des Rochelais (30-15) et leur laisser la dernière place par la même occasion. Le CO laisse cependant échapper un bonus offensif qui les aurait placés en 11ème position.

On l’a vu, Grenoble est donc la seule équipe à prendre le bonus offensif. Face à Oyonnax, le FCG a montré qu’il était bien l’un des clubs qui affichaient le plus d’ambitions offensives : contrairement à son dernier match à domicile face au Stade Français, cela a payé. Du côté de Montpellier, l’arrivée de Jake White semble avoir eu un effet immédiat : les Montpelliérains ont fait chuter l’armada toulonnaise, profitant notamment d’un carton jaune infligé à Taofifenua. Le MHR se rapproche de Bordeaux ; Toulon glisse à la 3ème place mais reste au contact grâce à son bonus défensif.

Enfin, le match du dimanche soir a vu l’ASM maitriser parfaitement un Stade Toulousain vaillant mais limité offensivement. Clermont reprend la tête et Toulouse perd une place au profit de Montpellier.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Pau- Montpellier : sur qui parier pour cette rencontre de la 4ème journée ?

Pau-Montpellier est une rencontre de milieu de classement qui est intéressante à suivre. Selon ...

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...