Top 14 – 1ère journée : Qui peut gagner à l’extérieur ce week-end ?

Pour le lancement de cette nouvelle saison de Top 14, Branchez Rugby a développé un indicateur, Insight Victory, dont l’objectif est de calculer les chances de victoire des équipes, et en particulier évaluer les succès possibles à l’extérieur.

Cette première journée propose 3 gros chocs : La Rochelle – Toulon et Lyon – Racing 92 samedi et surtout Clermont – Toulouse dimanche. 3 confrontations de haut vol à l’issue incertaine, d’autant que la période de préparation a été très fortement perturbée et que les collectifs n’ont pas disputer la moindre compétition depuis plus de 6 mois. L’occasion idéale de lancer notre Insight Victory.

Montpellier – Pau : Montpellier avec son équipe-type !

Vainqueurs d’Albi, les Héraultais n’ont pas montré une grosse efficacité offensive. Malgré tout, la discipline a été un élément clé de leur victoire. Seulement 4 absents à déplorer : le MHR aligne quasiment son équipe type !

La Section a pu jouer 3 matchs : 2 victoires et une défaite à domicile. La défense a été plutôt bonne sur ces 3 confrontations. Mais les Palois doivent faire composer avec de nombreux blessés.

La Rochelle – Toulon : le Stade Rochelais surpuissant à la maison

Un seul match joué pour La Rochelle et une défaite singlante 0-38 face au Stade Toulousain. Pas vraiment idéal pour se mettre en confiance. Mais l’effectif rochelais est au grand complet, avec notamment sa 3ème ligne de feu (Gourdon-Alldritt-Vito).

Lors des matchs amicaux, les Toulonnais ont bien carburé sur le plan offensif (même s’il s’agissait d’équipe de Pro D2). La dynamique est plutôt avec de nombreux jeunes qui se sont illustrés cet été. D’ailleurs, l’équipe sera très jeune derrière mais le pack sera très expérimenté. De quoi venir sérieusement gêner les Rochelais.

Agen – Castres : le CO, premier gros coup à l’extérieur de la saison

Castres a joué 2 matchs amicaux, les 2 à l’extérieur et les a remporté les 2. D’ailleurs, le premier était à Armandie contre Agen (victoire 7-5). Si l’attaque tarnaise n’a pas fait de miracle, sa défense a été intraitable ! Le CO aligne la même équipe type que l’an dernier, avec en bonus le jeune talonneur bourré de talent, Barlot et le Canadien Tyler Ardron.

Agen n’a pas gagné lors de l’avant-saison (une défaite contre Castres donc et un nul face à Bayonne). L’an dernier et lors de l’intersaison, le SUA a beaucoup souffert à la maison. Et l’effectif, qui a connu quelques changements, doit trouver ses marques.

Lyon – Racing 92 : les Racingmen renouvellent leur perf’ d’avant-saison

Les Racingmen ont réalisé une belle intersaison : 2 victoires convaincantes, avec plus de 30 points marqués à chaque fois. Ils ont justement affronté le LOU et sont donc sortis vainqueurs de cette confrontation. L’effectif est au complet et le staff pourrait même aligner la recrue phare, Beale.

La défaite face au Racing est le match joué par les Lyonnais : défaite à la clé donc… Et la fin de préparation a été fortement perturbée par la Covid-19. L’équipe alignée pourrait malgré tout avoir fière allure. Et le LOU était l’une des équipes les plus solides à la maison l’an dernier.

Brive – Bayonne : un duel Germain-Laranjeira pour animer ce match à enjeu

Bayonne a complètement raté son match de reprise : défaite 19-33 contre Pau, alors qu’ils évoluaient à 15 contre 14. Ils se sont ressaissis par la suite à faisant match nul contre Agen. Le nouvel arrivant Gaetan Germain aura un grand rôle à jouer dans un match qui sera animé sans aucun doute par les buteurs.

Pour ce match face à un concurrent pour le maintien, Brive aligne une première ligne inédite avec 2 recrues : Dufour et Ceccarelli. Une légère prise de risque mais le reste de l’équipe est assez classique. Si le CAB s’est imposé facilement contre Valence Romains, il a par la suite plus souffert contre le Racing 92. Mais peu importe la dynamique, les Brivistes sont plutôt efficaces à domicile (seulement 2 défaites la saison dernière).

Clermont – Toulouse : un trident offensif auvergnat guidé par un ex-toulousain revanchard

Un match amical et une défaite pour Clermont lors de l’avant-saison (13-27 contre l’UBB). Un été mitigé donc du côté de l’Auvergne. Mais l’ASM peut s’appuyer sur 2 points forts : une redoutable efficacité historique à Michelin et surtout une équipe très séduisante. Il faudra suivre le trident offensif Matsushima-Penaud-Ezeala, ultra-rapide et véloce mais peut-être un peu léger sous les ballons hauts. Et surtout, le staff devrait propulser Sébastien Bézy face à son ancien club.

Toulouse a réalisé une excellente préparation avec 2 victoires à plus de 35 points marqués. Dont un cinglant 38-0 contre La Rochelle. L’équipe alignée sera très compétitive : quasiment la même que celle du titre 2019, avec l’ajout de jeunes talentueux sur le banc (Mauvaka, Tolofua…). Seule réserve mais importante : le Stade Toulousain a énormément souffert à l’extérieur l’an dernier (1 seule victoire).

Retrouvez tous les Insights de la première journée ici

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Afficher les commentaires