Top 14
Top 14

Top 14 – la 17ème journée en chiffres

Stade

Il faut reconnaître que les statistiques nous amènent parfois (souvent vous dites ? non !) vers de fausses pistes. Cette journée a été d’une rare pauvreté offensive. Pourtant, elle restera certainement comme l’une des plus marquantes de l’exercice 2014-2015 : des performances à l’extérieur, des petits qui se rebellent, un exploit à 14 contre 15, un club historique qui fait preuve de caractère dans le pire des moments.

La journée en chiffres
0

– Comme le nombre de bonus offensif décrochés ce week-end. Ce n’est que la 2ème fois de la saison que cela se produit (c’était lors de la 12ème journée).
– Comme le nombre de points marqués par Grenoble à l’occasion de sa lourde défaite à Brive (23-0). Les hommes de Fabrice Landreau finissent un match fanny pour la première fois de la saison !
– Comme le nombre de victoire de Bayonne à l’extérieur. Une nouvelle fois, les Basques se sont montrés accrocheurs, mais Toulon était trop fort (victoire 24-17).

2
– Comme le nombre de victoires d’Oyonnax à l’extérieur après cette journée. A Paris, les Oyomen se sont appuyés sur la botte de leur buteur maison (voir plus loin) et une grosse défense.
– Comme le nombre de victoires d’Oyonnax en Ile-de-France (ils s’étaient imposés au Racing lors de la 10ème journée en suivant la même recette qu’à Paris).

3
– Comme le nombre de victoires à l’extérieur ce week-end.

13
– Comme le petit nombre de points marqués par le Racing et Toulouse à l’extérieur. Suffisant toutefois pour s’imposer respectivement à Lyon et Castres.

15
– Comme le nombre de points marqués par Benjamin Urdapilleta, plus que jamais l’homme fort de l’USO.

60
– Comme le nombre de minutes durant lesquelles Montpellier a joué à 14 contre 15. Cela ne les a pas empêché de s’imposer face à Bordeaux (34-24).

78
– Comme le nombre de minutes durant lesquelles La Rochelle était derrière Clermont au tableau d’affichage. En marquant à 2 minute de la fin du temps réglementaire, Hingano a offert la victoire à tout un stade en ébullition.

224
– Comme le nombre de points marqués au total lors de cette journée. Il s’agit du plus faible total depuis le début de saison.

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !