Stade Toulousain, fini la sieste !

Sale période pour Toulouse, qui n’a gagné qu’un seul de ses 7 derniers matchs et qui voit le CO se rapprocher sérieusement. Le club va devoir, en plus de cela, affronter 3 des 4 premiers d’ici la fin de la phase régulière. Victoire impérative donc ce samedi face à un Racing certainement fatigué par son quart de finale.

Les Toulousains ont réalisé une excellente première partie de saison : à l’issue de la phase aller, ils figuraient en tête du championnat, à égalité avec le Racing. Leurs 9 victoires, pour seulement 4 défaites, laissaient présager d’une excellente saison. Mais les mois de février et mars ont été beaucoup plus compliqués : 3 défaites et 1 nul à l’extérieur, 1 seule victoire pour 1 nul et 1 défaite à domicile. Le club haut-garonnais est passé, en seulement 2 mois, de la 1ère à la 6ème place et ne compte désormais que 4 points d’avance sur le 6ème.

La stat : Une seule victoire depuis le début de la phase retour pour le Stade Toulousain


La réception du Racing 92 est donc décisive pour maintenir cette avance, surtout avant un déplacement périlleux à Toulon. Derrière, les hommes d’Ugo Mola vont jouer les 2 clubs relégables avant de, de nouveau, affronter un membre du Big6, Clermont.
Tous les points deviennent importants. La chance des Toulousains est que ce match face au Racing se situe entre le quart et la demi-finale de Champions Cup.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Moins de 20 ans : les 3 avants qui vont cartonner à l’avenir

Alexandre Roumat, une place à prendre dans la 3ème ligne de l’UBB Alexandre Roumat ...

Le Racing 92 la joue seven avec le duo Naka-vakatawa

Avec leurs gestes atypiques et parfois géniaux, leur rapidité et leur soif de jeu, ...