Serin, Baille, Vakatawa : ils reviennent dans la course à l’équipe de France

Baptiste Serin (UBB)

Bordeaux : Baptiste Serin se refait la cerise… avant de retrouver les Bleus ?

Souvent appelé en équipe de France mais rarement aligné, Baptiste Serin n’a pas eu l’occasion de beaucoup jouer avec son club (14 petits matchs de Top 14). Résultat, alors qu’il n’évoluait pas en pleine confiance en début de saison, le demi-de-mêlée international n’a pas eu l’occasion de se mettre dans une bonne dynamique personnelle. Alors que son club n’a plus rien à jouer, il vient justement de livrer son meilleur match depuis longtemps : face à Pau, il a marqué tous les points de son équipe (19) ; il a retrouvé sa capacité à peser sur une rencontre tout en gardant son statut de leader d’équipe. De bonne augure avant certainement de retrouver… les Bleus pour une tournée en Nouvelle-Zélande.

Toulouse : pour Cyril Baille, la blessure est déjà loin

De retour de longue blessure en début d’année 2018, Cyril Baille avait pu enchainer 3 matchs avant de se blesser à nouveau. Cette fois-ci, le pilier semble prêt à aborder la fin de saison : il reste en effet sur 3 titularisations lors des 4 dernières journées. Toujours aussi solide en mêlée, Baille semble avoir retrouvé toute sa mobilité, notamment en défense. Il a notamment signé un gros 14 sur 14 aux plaquages contre Castres, le week-end dernier. A ce rythme, il devrait retrouver sa place au sein du pack toulousain pour les matchs importants.

Racing 92 : Virimi Vakatawa a trouvé son poste de prédilection

Alors que l’adversité avait rarement été d’un tel niveau cette saison (Fekitoa et Bastareaud en face), Virimi Vakatawa vient de livrer l’un de ses meilleurs matchs : 2 essais marqués, 105 mètres parcourus et 3 franchissements. De plus en plus souvent aligné en second centre (10 fois en 17 matchs avec le Racing 92 et 3 titularisations consécutives), l’international a certainement trouvé le poste qui lui permet de s’exprimer pleinement. Plus impliqué dans le jeu (54 mètres parcourus par match en moyenne, 15 franchissements au total), Vakatawa garde en plus sa capacité à finir les actions (8 essais).

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi