Sans attaque, le Racing 92 gagne quand même.

Julien Arias / Maxime Machenaud (Racing 92)

Rien de tel qu’un bon vieux derby francilien pour se remettre de la lourde défaite française et se convaincre du bon niveau du Top 14 !

Alors que le Racing 92 réalise un début de saison convaincant (4 victoires et 1 défaite), Paris est plus en difficulté. Un temps derniers, la victoire sans appel (22-9 contre Castres) samedi dernier a cependant permis aux Stadistes de se sortir de la zone rouge : ils sont désormais 10èmes avec 8 points pris contre 16 pour les Racingmen. Si la défense parisienne est plutôt bonne, c’est bien l’attaque qui a du mal à tourner au même régime que l’an dernier. Il faut dire que sur la fin de saison, les Parisiens avaient vraiment cartonné, infligeant notamment en barrages un 38-15 au Racing ! Sur ce début de compétition, Jules Plisson et cie ne tournent qu’à 20 points marqués par match.
Finalement, le Racing ne tourne pas à beaucoup plus (21 points seulement) mais s’en sort mieux grâce à une capacité à vaincre tout en jouant petit.

Toujours le même problème, le manque de jeu

C’est le même problème depuis des années pour ce club : il est incapable d’envoyer du jeu sur tout un match. Mais il faut lui reconnaitre qu’il gagne quand même, enfin… en phase de poule. Si le Stade Français était venu s’imposer à Colombes l’année dernière, c’était en profitant de la dynamique de fin de saison. Aujourd’hui, les dynamiques semblent inversées : avantage Racing pour nous !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Toulouse-Perpignan : Toulouse connait un ralentissement à domicile

Malgré sa défaite à Castres, le Stade Toulousain est toujours aux portes du Top6. ...

8ème journée Top 14 : Peu de surprises, un championnat très resserré

Chaque semaine BranchezRugby revient sur la dernière journée du championnat. L’occasion d’analyser les grandes ...